Téléréalité entre vous et moi

Public.fr : ITW de Mathieu Johann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Public.fr : ITW de Mathieu Johann

Message par Nightshade le Mar 26 Fév - 20:20

Exclusif / Interview Mathieu Johann :

C’est la polémique du moment. Alors que la septième saison de la Star Academy vient de s’achever, Mathieu Johann tire à boulets rouges sur Universal et Pascal Nègre. Pour vous, nous avons cherché à en savoir plus et nous avons interviewé l’ancien candidat de la « Star Ac’ » 4.


Public.fr : Tu as mis trois ans à sortir ton premier album « Le bonheur ça fait mal ». Ça a été long ?
Mathieu Johann : Ça a été long car une maison de disques, qui y a cru je pense à un moment, a tout misé sur le gagnant qui était Gregory – et tant mieux car il le méritait (…) Pascal Nègre est souvent allé voir les candidats en leur disant on va travailler ensemble, on va essayer de faire des albums. Moi, ce que je reproche à Universal, ce n’est pas de ne pas avoir fait mon album, c’est de m’avoir fait attendre deux ans et demi pour rien.

Public.fr : Tu dis qu’ils t’ont pris pour un con…
Mathieu Johann : Oui, ils m’ont pris pour un con car, si je croyais en une chose dans ce métier, c’était la parole des gens. J’en suis revenu.

Public.fr : Tu avais signé un contrat ?
Mathieu Johann : Bien sûr ! Tous les gens qui font Star Academy signent un contrat.

Public.fr : Pourquoi ressens-tu aujourd’hui le besoin de vider ton sac ?
Mathieu Johann : Parce que j’ai besoin de dire aux gens ce que l’on vit après. Je ne suis pas le seul… Je vais vous donner un exemple sans citer son nom. Un mec qui a fait la Star Ac comme moi. Il est venu me voir, chez moi, dans le 13ème arrondissement. On a pris un café en bas et le mec m’a dit que Pascal lui avait promis un album et qu’il savait qu’il ne se passerait jamais rien. Je lui ai dit qu’il avait raison, qu’il ne se passerait jamais rien. Ce mec pleurait devant moi, et, pourtant il a été adulé par des nanas comme je l’ai été, comme d’autres l’ont été avant moi et comme d’autres le seront après. Ce que je me dis c’est que Pascal Nègre a le droit de ne pas nous signer, de nous dire que l’on n’a pas de talent, mais je demande juste à ce que l’on nous respecte un peu plus.

Public.fr : Ils t’ont bloqué aussi car tu n’as pas pu démarcher d’autres maisons de disques…

Mathieu Johann : J’ai appris que je n’étais plus chez Universal un jour où j’ai appelé le service juridique de la maison de disques pour savoir où j’en étais de mon contrat. Là, ils m’ont répondu que je n’étais plus en contrat chez Universal.

Public.fr : C’est à ce moment-là que tu as eu un gros coup de déprime ?

Mathieu Johann : J’ai pété un câble bien avant ça alors que j’étais toujours en contrat avec Universal. A un moment vous pensez que vous êtes le plus beau du monde car on vous le dit.

Public.fr : Tu as parlé d’excès…

Mathieu Johann : Je me mettais minable tous les jours. Je suis resté très longtemps chez moi, à ne pas pouvoir sortir, à craindre le regard des gens en me disant que je ne voulais pas que l’on me parle de la Star Ac’. Vous savez quand vous passez dans la rue et que des mecs vous disent ‘Ouais, bouffon, Star Ac’’, c’est juste insupportable à vivre (…) La moindre explication que l’on peut avoir sera jugée, décortiquée par des anti-Star Ac’. C’est la règle du jeu. Moi, je n’étais pas préparé à ça.

Public.fr : Combien de temps ont duré tes excès avec l’alcool ?
Mathieu Johann : Ça a duré deux ans…

Public.fr : On parle aussi de drogues ?

Mathieu Johann : Ouais, ouais… Je ne veux pas rentrer dans les détails parce que j’ai une famille et je ne veux pas les blesser ( …) Disons que je suis passé par des phases rock’n’roll. Heureusement, j’en suis revenu.

Public.fr : Tu as suivi un traitement ? une cure ?
Mathieu Johann : Non, je me suis juste raisonné. Je me suis levé en me disant ‘ça va aller’. Du coup, aujourd’hui, je ne fume même plus une clope. Je bois très occasionnellement. Je vis au vert. Je suis heureux d’être revenu de ça. Mais, je me dis qu’un mec qui n’est pas préparé et qui ne connaît pas ce métier et qui est plongé dedans, comme ça, d’un coup, peut péter un câble. Je pense que cela peut mal se terminer. Quand on sort de cette émission, on s’accroche à la moindre parole, au moindre regard bienfaisant que l’on pose sur vous. Pour moi, Pascal Nègre, c’était le messie.
Public.fr

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum