Téléréalité entre vous et moi

Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Mar 26 Fév - 21:17

imédias.biz, propos recueillis par la rédaction
21 février 2008
Mathieu Johann, auteur, compositeur et interprète. (Pierre Fageolle)

Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »




Cette interview, réalisée par une agence de presse*, aurait du être publiée dans un grand hebdomadaire. Mais elle a été trappée, au dernier moment. imédias, en accord avec Mathieu Johann, choisit de la publier aujourd’hui en exclusivité. Ex-candidat à la Star Academy 4, lâché par Universal, il s’auto produit désormais sur son propre label. Loin des sunlights de la télé-réalité, il tente d’avancer après avoir beaucoup « morflé ». Entretien.

On vous retrouve trois ans et demi après la Star Académy. Un album de quatorze titres « Le bonheur, ça fait mal ». Pourquoi ce titre ?
Cette chanson a été le point de départ de mon album. Je cherchais une ambiance musicale et l’éclectisme de mes goûts m’a rendu le travail difficile ! J’ai décidé de travailler sur ce thème là… Du bonheur qui rend un jour ou l’autre malheureux. C’est un peu le constat que je peux faire à 27 ans et des poussières : un jour ou l’autre tu regardes dans le rétroviseur et tu te prends des claques.

Un album qui évoque Doisneau ou Frida Kahlo… Rare sur des albums d’ex-académyciens…

J’en ai marre d’entendre ça ! Ex-académyciens… Tant mieux, c’est qu’on n’enregistre pas tous les mêmes disques et qu’on n’est pas tous des moutons ! Doisneau m’a toujours fait rêver. J’aurais aimé connaître la Paris d’avant, celui immortalisé sur pellicules en noir et blanc. C’est ce que j’écris dans le texte, d’ailleurs. J’aurais aimé connaître le bonhomme aussi… Prévert, Baquet… Une bande d’amis comme on n’en voit plus dans ce milieu.

Et Frida Kahlo ?
Frida Kahlo était la représentante idéale pour moi du bonheur qui fait mal… C’est un peu l’icône de l’album. Une femme d’un incroyable courage, à en croire sa biographie. Je rêve d’aller sur ses traces au Mexique, dans sa maison bleue… Une révolutionnaire dont j’aurais pu tomber amoureux je crois. Je n’arrivais pas à écrire un texte cohérent… Je ne voulais pas tomber dans le portrait simplet du fan du grand peintre qu’elle était. J’ai demandé à Marie-Florence Gros d’écrire un texte à partir du film et de sa biographie… Une semaine plus tard, je recevais un fax… Sur lequel j’ai composé une musique.

« J’ai morflé après la Star Ac. Je suis resté enfermé des journées entières chez moi, sans me laver, sans manger. »

Expliquez nous « Bye bye », la dernière chanson de l’album…

C’est une chanson-adolescente. J’ai morflé après la Star Ac. Je suis resté enfermé des journées entières chez moi, sans me laver, sans manger. Ca a eu beaucoup de bon mais ça a foutu ma vie privée en l’air. J’ai écrit ça sur un bout de cahier, un peu comme quand on a quinze ans et qu’on jette sur une feuille blanche ses premiers émois d’ado. J’ai juste demandé quelques retouches à l’amie Marie-Florence (Gros, ndlr). Et je l’ai enregistrée comme ça… Pour m’excuser d’avoir été nul. Pour elle, quoi…

Difficile de vous entendre dire « ça a foutu ma vie en l’air »…

Oui, je ne suis pas quelqu’un de toujours très drôle ! J’ai mes heures. J’aime faire rire la galerie mais… quelques minutes. J’aime aussi être pris au sérieux. L’après Star Ac, je ne l’ai pas toujours bien vécu. L’alcool a été un sacré remède pour me désinhiber et me sentir plus fort. Un épicurien sans honte quoi ! Disons que j’ai eu de grandes attirances pour l’interdit quelques temps. Pas de détails, je ne veux choquer personne, surtout pas ma famille, d’autant qu’aujourd’hui je ne fume même plus une cigarette !

« Je me sentais un peu paumé, un peu lâché par les gens autour. »


Je me sentais un peu paumé, un peu lâché par les gens autour. Les regards des passants me pesaient, j’avais peur parfois. J’ai une qualité, et j’en suis fier, c’est d’être un mec vraiment honnête avec ceux qui croisent ma route. J’avais l’impression d’être en vrai décalage avec l’image que les gens avaient de moi. On me reprochait même dans le métier de trop connaître ce milieu, le comble !

Comment s’est passé l’après Star Ac ?

Plutôt très bien pour moi. J’avoue avoir eu un choc à notre « dernière » à Bercy. Je me souviens avoir quitté le Palais Omnisports par la sortie publique, avec les spectateurs qui attendaient là. Face à moi quelques centaines de gens qui criaient. J’étais là, seul, face à eux. A la main, deux gros sacs poubelles avec dedans toutes mes affaires de tournée.

Plus un mec de sécu, plus rien… Heureusement, mon meilleur ami qui est aussi mon manager m’avait concocté un vrai planning pour m’occuper la tête. Dès le lendemain j’étais sur les routes, direction Mourmelon ! Je défendais alors mon premier single « J’te reconnais pas », qui s’était d’ailleurs bien vendu.

Vous êtes encore en contact avec des élèves de votre saison ?

Un peu oui. Je travaille aujourd’hui avec Sébastien Degut qui était sorti très tôt dans l’aventure. C’est devenu mon frère de cœur. Sinon, j’aime vraiment beaucoup Hoda, j’adorerais qu’elle s’en sorte mais je la sais pleine de projets. Il y a Lucie aussi avec laquelle j’avais eu le plaisir d’enregistrer un single qui poursuit son bonhomme de chemin et sera sur la scène du Sentier des Halles fin février. Sinon j’ai quelques nouvelles d’Harlem, un chouette mec, et de Karima et Radia. Sinon… Chacun vit sa vie et travaille dans son coin. Je crois qu’on a tous très envie de passer à autre chose une fois l’aventure terminée. De s’émanciper…

Vous aviez parlé à un moment d’un duo avec la chanteuse Dani…

Oui. Il en a été question jusqu’aux derniers moments avant le pressage de l’album. Puis… J’ai renoncé. Pas par plaisir, mais face aux contrats et contraintes que m’imposaient Universal. C’était trop compliqué : en gros j’avais le droit de mettre la chanson avec Dani mais pas le droit d’en parler ni de l’écrire sur la pochette. Quand le business prend le dessus sur l’artistique, je lâche l’affaire. J’ai eu Dani au téléphone et lui ai dit ma déception. Tant pis… Elle l’a fait et je garderai notre séance en tête toute ma vie. C’est une chouette nana… Une icône pour moi. Je l’aime très très fort.

« Quand le business prend le dessus sur l’artistique, je lâche l’affaire. »

Vous avez quitté Universal pour monter votre label. L’album est distribué par Sony BMG. Que s’est il passé ?
Il s’est passé qu’on nous a un peu pris moi et mon manager pour des cons chez Universal. C’est un métier dans lequel on croise beaucoup de gens qui n’ont pas de couilles pour vous dire les choses en face. Alors, j’avance, guitare en bandoulière avec mon équipe. Tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier, heureusement. On travaille artisanalement aujourd’hui. C’est bien comme ça et je n’ai de comptes à rendre qu’à moi-même.

Pascal Nègre n’a donc pas tenu sa promesse ?
Non. Tant pis pour moi. Il n’est pas le seul à décider… C’est ce qu’il m’a dit. Une excuse peut-être…

Vous avez donc votre propre label ?
Oui, par la force des choses ! Ca a beaucoup de positif tout ça : j’ai pu me faire plaisir en fabricant un vrai livre disque de 32 pages pour ce premier album ce qu’une major ne m’aurait jamais laissé faire. J’ai signé avec un label indépendant, qui gérait Thiéfaine, et qui est distribué par Sony BMG. Et je n’ai donc aucune pression : je n’en ai rien à foutre de vendre 100 000 albums. Mon objectif c’est 5 000, histoire de me rembourser ce que j’ai investi. Je ne fais pas ce métier pour le pognon… Juste pour être proche des gens et leur apporter un peu de rêve. Et continuer à tourner, à jouer…

D’autres projets en cours ?

Oui je viens de terminer au studio Davout avec Michel Coeuriot à la réalisation (réalisateur et arrangeur de Souchon, Voulzy… ndlr) un projet que j’ai produit seul là encore, sur lequel j’ai réuni 29 artistes. C’est une promesse formulée à « La Voix de l'Enfant » qui lutte en faveur de la protection de l’enfance.

On a écrit une chanson avec Marie-Florence Gros et Nicolas Auvray, interprétée par Cali, Jenifer, Faudel, Sylvie Vartan, Tété, Nâdiya, Michel Jonasz, Michel Delpech et bien d’autres encore sont venus nous prêter voix fortes ! Ça a été une incroyable aventure, je suis fier de ce single qui devrait voir le jour avant l’été.

« Je ne fais pas ce métier pour le pognon… Juste pour être proche des gens et leur apporter un peu de rêve. Et continuer à tourner, à jouer… »

Il sortira dans les mêmes conditions que votre album ?
Sur mon label, oui. Mais chez Emi à priori. Malgré la crise, certains patrons ont du cœur. Ça me touche, surtout que je sais que l’argent récolté sera bien utilisé par La voix de l’enfant.

La crise du marché du disque n’est pas un frein pour vous, ce n’est pas un risque ?
Non en fait. Disons que je pense qu’il est facile de tout mettre sur le dos du piratage en pleine aire du numérique. Les maisons de disques se sont un peu fait hara-kiri toutes seules. J’ai rencontré peu de passionnés, d’amoureux de la musique dans ce business… Je préfèrerais qu’on « karchérise » les bureaux de certains labels que les cités (rires) !

Une attachée de presse bien connue me racontait comment Gainsbourg participait à l’envoi de ses disques promo, quelles étaient les relations artistes/majors avant… Ca fait rêver. On devrait payer les attachés de presse à l’intéressement. Ca bougerait plus que ça ! Encore une fois, il ne faut pas généraliser.

Vous n’avez pas été invité sur le prime hommage à Grégory Lemarchal…
Non, on ne m’a pas invité. Je n’étais pas le seul à être absent du plateau d’après ce que j’en sais et n’y avais pas forcément ma place de toutes façons, d’autres élèves étaient plus proches de lui. Je suis en contact avec le papa de Grégory. Il sait les rapports que j’entretenais avec son fils. J’ai eu beaucoup de chance de croiser la route de ce garçon. Sa disparition a été un électrochoc. J’ai pris du recul et j’ai relativisé beaucoup de choses. La vie est injuste et Grégory reste un grand exemple de courage.

Vous regardez la Star Ac' aujourd’hui ?
Très peu parce que je n’ai pas le temps et que je vis à mille à l’heure. J’avais déjà croisé auparavant Maureen et Quentin avant leur entrée au château de Dammarie. Je crois que Maureen a quitté l’émission. Et que Quentin se débrouille bien !

Votre vie a changé depuis l’émission ?

Ma vie quotidienne, non. Je prends le métro, je fais mes courses. Je vis normalement. Je me suis habitué aux « tiens, regarde : c’est le mec de la Star Ac » ou « tiens, c’est Mathieu ». Trois ans après les gens se souviennent très bien de mon visage. Heureusement que je leur étais sympathique à la télévision. Il y en a qui n'ont pas la même chance ! Disons aussi que j’ai souvent fait parler de moi depuis la fin de l’émission.

De quelles façons ?
En sortant deux singles… J’ai pu faire le tour des plateaux télé à l’époque et être « jugé » par d’autres animateurs. Mes meilleurs souvenirs restent Bern et Wizman sur le plateau de 20h10 pétantes à Canal+, et Ruquier et sa bande dans On a tout essayé. Les gens me respectent et savent que j’ai travaillé avant et que je ne tirais pas de plan sur la comète en sortant.

Et pendant ces trois ans alors, deux singles, un livre…
Et beaucoup de concerts ! Je fais près de 100 dates par an. Tout seul avec ma guitare, en groupe avec mes musiciens. Je ne fais pas ce métier pour être à la télé tout le temps. J’ai adoré vivre la Star Ac, chanter avec tous ces gens, chanter avec mon idole de toujours Maurane, ou encore Sanson, Fugain, Voulzy, Ségara… Croiser Lenny Kravitz, ou serrer la main de Phil Collins c’est géant mais ça fait pas bouffer !

Vous avez commencé par la scène d’ailleurs ?

Oui, j’avais déjà 250 dates de concerts dans les jambes avant la Star Ac. C’est là que j’ai appris mon métier. A Dammarie et à La Plaine Saint Denis j’ai appris à faire de la télé. C’est formateur aussi…

Vous êtes aigri ?
Justement pas du tout. Je suis très reconnaissant de tout ce que TF1 ou Endemol ont pu m’apporter. J’ai vécu une année de dingue ! Ca a été incroyable, personne ne peut l’imaginer. Humainement, artistiquement. Je ne regrette rien.

Olivia Ruiz ne veut plus aller sur le plateau. Vous allez y retourner vous ?
Si on m’y invite avec plaisir. J’aimerais oui… Ce n’est pas moi qui décide !

Mais vous êtes l’ami d’Alexia Laroche-Joubert, non ?
Ca aussi ça m’agace. Je n’ai jamais été l’ami proche d’Alexia. C’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’affection et de tendresse, que la vie n’a pas épargnée. C’est Alexia qui m’a proposé de passer le casting de l’émission. Je pense objectivement que si j’y suis rentré c’est grâce à elle. Je lui dois ça… Mais je n’étais pas à son mariage et j’ai lu comme tout le monde dans la presse qu’elle venait d’accoucher.

« Etre entouré par 25 types de la télé réalité, assis entre Brandon et Diana, ou d’autres filles de l’Ile de la Tentation, ça va ! Je n’ai rien contre eux du tout. Mais moi, aujourd’hui, je veux qu’on me parle musique. »

D’autres émission prévues ?
Je viens de refuser La méthode Cauet. Je n’ai rien contre lui ni son équipe, ils ont été formidables à chaque fois et vraiment sympas. Mais être entouré par 25 types de la télé réalité, assis entre Brandon et Diana, ou d’autres filles de l’Ile de la Tentation, ça va ! Je n’ai rien contre eux du tout. Mais moi, aujourd’hui, je veux qu’on me parle musique, textes, chansons… Pas de la Star Ac' toutes les deux minutes quand je suis à la télé.

Je veux bien l’évoquer, comme maintenant, sans problème ! Ça m’a vraiment foutu les boules de rater cette émission parce que j’en ai besoin pour ma promo, pour remplir les salles… Je regrette de ne pas pouvoir montrer un peu de ce que je suis vraiment, sur scène, avec mon univers. Maintenant je veux être en phase avec moi-même, ne pas faire la pute ni de la promo à tout prix.

Comment allez vous-faire si personne ne vous invite ?
Il n’y a que vous que ça inquiète ! J’ai deux vrais amis dans ce métier : Nicolas Peyrac et Marie Myriam. Un jour tu es très haut, le lendemain très bas. Eux vivent de la musique depuis trente ans, en passant parfois par des moments délicats certes, mais ils sont toujours là. Si les émissions ne m’invitent que pour parler de télé réalité, je préfère rester chez moi ! Idem pour Delarue et Ça se discute. Quatre fois qu’on m’appelle, quatre fois que je refuse !

* L’interview n’a pas été réalisée par imédias mais par une agence de presse, dont les droits ont été cédés à imédias. Elle a été relue et amendée par Mathieu Johann.

Mathieu Johann
Le bonheur, ça fait mal
Disponible actuellement.

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Invité le Mer 27 Fév - 13:09

Il rejoint quelque part les propos d'Emma Daumas en son temps vis à vis des suites et conséquences d'une participation à la Star'ac et du monde de requins qu'il y a derrière.
Beaucoup d'artistes s'auto produisent, mais le plus difficile pour ceux de la Star'ac, c'est certainement de pouvoir se dégager du fameux contrat d'exclusivité que PN leur fait signer afin de garder la main sur eux au cas où ils sortiraient un album avec des textes persos, reprises ou arrangements, tout en sachant que si la maison de disque accepte de les prendre en charge (peu l'ont étés en dehors des finalistes), ce n'est qu'une fois l'album du gagnant terminé, c'est-à-dire pas avant grossièrement 2 ans après la finale.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Mer 27 Fév - 13:21

Oui c'est pas évident, car tous y croient...

Ils s'imaginent tous qu'ils ont ce quelque chose de plus qui fera que Universal les produira...
Ce n'est pas tant qu'ils ne sont pas réalistes quant à la main mise d'Universal sur leur carrière... je pense sincèrement qu'ils ne sont pas dupes... le problème vient plutôt du fait que certains sont persuadés d'avoir toutes las qualités requises pour faire quelque chose...

En d'autres termes ils ont une opinion d'eux-même biaisée, avantageuse et avantagée par rapport aux artistes déjà connus ou non...
Ils sont plutôt, malgré leur dénégation, imbus d'eux-même et ici je parle de Mathieu Johann... pas d'Emma, qui elle par contre, je trouve avait un "truc"... une vraie différence qu'il est fort dommage de n'avoir pas utilisée complètement.

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Invité le Mer 27 Fév - 13:53

Cette année, ils étaient partis avant d'arriver !

Toutefois, il ne faut pas généraliser : si, parmi ceux qui ne vont pas en finale, quelques uns sont imbus de leur personne, d'autres ont du talent et méritent d'être produits (Olivia Ruiz, Maureen, Emma Daumas…… en constituent de bons exemples). Quant à Universal, désolé, mais ce n'est pas moi qui vais plaindre ce genre d'entreprise que je ne considère pas comme une icône de philanthropie, bien au contraire.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Mer 27 Fév - 14:01

Ah mais je ne plaintsd pas du tout Universal... loin de moi cette idée... je dis que Mathieu Johann me courre sur le haricot avec ses salades... touours à geindre, à dire qu'on le cherche lui... faut pas non plus pousser le bouchon... Universal n'en a pas après lui... ce raisonnement à lui seul prouve la haute opinion qu'il a de lui...
Et il m'agace... il se croit persécuté... faut pas rire non plus...

V'la qu'il veut que sont album soit repris dans le top parce que dit-il, il y a eu X ventes et que donc il devrait apparaître... sauf que là, il y a carrément une enquête de l'infop... il semblerait que il y ai eu des achats massifs par quelques personnes pour booster artificiellement les ventes et donc apparaître au classement... mais cela est injuste pour les autres... je m'explique :

Si 1000 albums sont achetés par mille personnes... c'est une chose... mais s'il s'agit de dix personnes qui en achètent 1000 c'est pas du tout pareil et ne reflète donc pas du tout, mais pas du tout le succès d'un cd...

Donc voilà pourquoi il y a enquête...

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Invité le Mer 27 Fév - 14:27

J'ai rebondis sur cet article, non pour Mathieu Johann dont je ne suis pas fan, mais parce qu'il évoque justement quelques failles de fond du système Star'ac qui vise d'avantage à faire du business qu'à produire du talent.
Tout comme ta juste théorie évoquée ci-dessus relative à la vente de disque, c'est le nombre de vote et non le nombre de votants qui désigne le vainqueur, ce qui n'a aucune représentativité en terme de popularité pour l'artiste.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Mer 27 Fév - 14:47

Voilà... alors qu'au début la part "artistique" avait une certaine importance dans le choix des votants, depuis la star ac 4 avec Gregory, il y a eu inversion totale, Grégory, s'il a connu une telle déferlante de votes, c'est à cause de sa maladie, il ne faut pas nous voiler la face, elle a eu une immense importance... une importance primordiale.
L'empathie a fait que les votants ont massivement voté, tel un tsunami pour Greg... mais lui avait du charisme, une voix superbe... même sans sa maladie il aurait probablement gagné , mais pas avec de tels scores et pas avec une garantie 100% de remporter l'émission.

La vague de l'empathie a pris le pas sur le côté artiste... maintenant c'est le côté realtivien qui fait qu'un élève gagnera ou non... pas question ici de réflexion à savoir si cet artiste est talentueux et sera à même de faire une carrière... non il suffit pour gagner que l'élève soit "cassé" par la prod et reste face à un élève qui soi-disant se la pete parce qu'il semble trop sûr de lui...

Il suffit donc pour gagner que l'élève soit nomminé tout le temps, qu'il soit noir ou gros... et il a de fortes chances de remporter le pactole...

Cette année, c'est un peu différent, dès la mise sur le site des vidéos des candidats potentiels, c'est Quentin qui dès le départ a remporté tous les suffrages... et Mô le moins... considérée comme une nana qui se la pete, trop sûre d'elle voir même méprisante... les jeux étaient faits bien avant leur entrée au château

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par hermione le Jeu 28 Fév - 22:45

Nightshade a écrit:imédias.biz, propos recueillis par la rédaction
21 février 2008
Mathieu Johann, auteur, compositeur et interprète. (Pierre Fageolle)

Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »
.

ouais ben mon vieux t'es pas le seul , ni le premier ni le dernier, y sont forts chez universal ! :lol!:
avatar
hermione
V.I.P.
V.I.P.

Féminin
Nombre de messages : 865
Age : 64
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Jeu 28 Fév - 22:50

oui m'énerve lui... comme si il débarquait de Mars... tout le monde sait qu'il faut pas croire les promesses tant que l'album est pas sorti

C'est une vraie madeleine ce type paper

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par hermione le Ven 29 Fév - 12:32

Nightshade a écrit:

C'est une vraie madeleine ce type paper

Je ne connaissais pas encore cette expression !
fandar fandar
avatar
hermione
V.I.P.
V.I.P.

Féminin
Nombre de messages : 865
Age : 64
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Ven 29 Fév - 12:44

fandar si tu ne connais pas, c'est que cela doit être une expression de ma région alors fandar

"pleurer comme une madeleine" fandar

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Invité le Ven 29 Fév - 12:48

hermione a écrit:
Nightshade a écrit:

Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »
.

ouais ben mon vieux t'es pas le seul , ni le premier ni le dernier, y sont forts chez universal ! :lol!:

Ca c'est sûr fandar fandar fandar
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par hermione le Ven 29 Fév - 12:55

ben zut ,z'avais pas compris "pleurer comme une madeleine" z'avais compris que mathieu était une "madeleine".... pourtant je ne suis pas blonde !

mais l'expression ne vient pas de chez toi ma chère nightshade elle vient de bien plus loin que la belgique ....

---> Cette expression est une référence à la Bible. Celle-ci raconte l’histoire de Marie, de la ville de Magdala, plus tard nommée Marie Madeleine. Cette femme était une ancienne prostituée, qui se présenta à Jésus lorsqu’elle apprit qu’il était à Magdala. Elle se mit à ses pieds, les arrosant de ses larmes et de parfums, tout en les séchant avec ses cheveux alors qu'elle lui confessait ses pêchés. Jésus lui pardonna, et Marie Madeleine devint sa plus fidèle disciple. Lors de sa résurrection, c’est à elle que le Christ se présenta en premier. Aujourd’hui, une Madeleine ou une Marie Madeleine désigne une ancienne prostituée, et l’on dit d’une personne qu’elle "pleure comme une madeleine" lorsque l’on trouve que ses pleurs sont excessifs ou non justifiés.


alors tu me comprends si j'ai des doutes que mathieu te fasses penser à une madeleine ....

bon je ne suis pas agressive et même je t'en offres des madeleines... en photos mais si tu viens un jour chez moi, je sais très bien les cuisiner !

avatar
hermione
V.I.P.
V.I.P.

Féminin
Nombre de messages : 865
Age : 64
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Ven 29 Fév - 13:01

hihihihi....

Le mathieu, il arrêtes pas de chialer, râler, de se plaindre, il semble penser depuis le début qu'il est personnelement le cible d'un complot fomenté par universal, tf1, endemol, la presse écrite, la presse web, les chaînes télévisuelles...pauvre petiot va!!!

Si j'avais un peu de temps devant moi, je le plaindrais... achier

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Nightshade le Ven 29 Fév - 13:02

Merci pour le plateau de madeleine.... j'adore ! fandar

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum