Téléréalité entre vous et moi

Le Parisien : Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Parisien : Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Message par Nightshade le Jeu 8 Mai - 15:36

Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Des salles moyennes, pas de musiciens, peu de places vendues : la septième tournée de la « Star Academy » est très loin de rivaliser avec les dizaines de milliers de spectateurs des premières éditions. Son producteur hésite à renouveler l'expérience.


«ÇA SE passe bien, mais on a parfois du mal à trouver les salles. » La tournée de la « Star Academy » 7, c'est le chauffeur du bus qui en parle le mieux. Aucun Zénith et peu de grandes villes françaises sur son road-book de 45 dates, qu'il a ouvert il y a un mois et refermera en août après la tournée NRJ.

De Déols (Indre) à Tournefeuille (Haute-Garonne), les six chanteurs de la dernière promotion - Quentin, Mathieu, Jérémy, Claire-Marie, Bertrand et Pierre (qui remplace Lucie, opérée début mars d'une tumeur au cerveau et toujours convalescente) - font le tour des salles moyennes. Exit la patinoire de Bordeaux et le Zénith de Nantes, place à la Médoquine, à Talence, et à la halle de la Trocardière, à Rezé... A Paris, trois soirées au Bataclan, les 16, 17 et 18 mai, remplaceront un Bercy peu rempli l'an dernier.

Pour mémoire, la première promotion, avec Jenifer, Olivia Ruiz et Jean-Pascal, remplissait Bercy, l'Olympia pendant trois soirs et douze fois le Forest National à Bruxelles (96 000 spectateurs !). La « Star Ac » 2 faisait 92 dates en trois mois et demi. Et l'année suivante, Elodie Frégé et Michal rassemblaient 45 000 personnes au Parc des Princes... A l'époque, l'émission en prime time attirait il est vrai sur TF 1 plus de dix millions de téléspectateurs et le CD des élèves s'écoulait entre 1 million et 800 000 exemplaires.

« On préfère des petites salles remplies que des grandes vides »

Mardi, alors qu'il se prépare à chanter à Rezé, quatorzième date de la tournée 2008, Jérémy avance un chiffre pour la dernière compilation. « 13 000 exemplaires, je crois, c'est ridicule... » Dans la loge, nulle trace pour autant de déception. « On préfère faire des petites salles remplies que des grandes vides », clament les élèves, qui se maquillent eux-mêmes. Mais demandez leur meilleur souvenir et c'est Compiègne, le 30 avril, avec ses 10 000 spectateurs (le concert était gratuit et en plein air), qui revient le plus souvent, avant le Maroc et la Belgique.

Il est 17 heures et une petite centaine de fans attendent devant la halle de la Trocardière, salle polyvalente bien excentrée dans l'agglomération nantaise. Derrière les panneaux et banderoles, surprise, la plupart sont des femmes d'âge mûr qui ont découvert la « Star Ac » grâce à Quentin. « On est venues pour lui, clament-elles. Et on n'est pas des midinettes. On aime le jazz et l'electro. » Patricia, 51 ans, arrive de Manosque, Valérie, 41 ans, de Blaye, en Gironde, Muriel, 45 ans, de Lorient, Axelle, 28 ans, vient spécialement de Bruxelles. Toutes ces « potes fans » - c'est le nom donné par Quentin - le suivent sur plusieurs dates. « Sans lui, cette tournée serait un naufrage, assurent-elles. On est presque 16 000 sur son forum. Nous remplissons les salles à 80 %. » Un peu dur pour les groupies de Jérémy et de Mathieu qui ont elles aussi fait des centaines de kilomètres, mais réaliste.

A 20 heures, le concert débute dans une salle coupée en deux par un rideau et encore bien clairsemée, malgré l'arrivée du public habituel, rajeuni et familial. La mine triste, le propriétaire nous annoncera une heure et demie plus tard seulement 1 000 entrées payantes. Sur scène, les chanteurs sont accompagnés non par des musiciens, comme d'habitude, mais par un rappeur chargé de l'ambiance et un disc-jockey, qui programme les versions instrumentales. L'évidence des chansons - que des tubes récents, des White Stripes à Mika - et l'enthousiasme non feint des chanteurs emportent les applaudissements. En particulier l'hommage choral à Grégory Lemarchal, de la « Star Ac » 4, et à... Christophe Willem, de la « Nouvelle Star ».

Les enfants sont aux anges. « Il y a plus d'ambiance que l'an dernier au Zénith », assure même Emma, 9 ans, de Nantes. Les parents sont souvent déçus. « 38 € pour un karaoké amélioré, c'est se moquer du monde, estime Valérie, qui accompagne ses deux filles depuis Rennes. La Star Ac 2, avec les chorégraphies et musiciens, c'était quand même autre chose. » Même les fans sont perplexes. « Heureusement qu'il y a un peu de live, avec Quentin au piano, Jérémy à la guitare et Mathieu aux percussions. Mais on aurait pu les laisser chanter leurs compositions. Vivement qu'ils aient leur propre tournée... »

Source : Le Parisien

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parisien : Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Message par chouchou13 le Jeu 8 Mai - 18:43

12:31
La fin des grandes tournées pour la "Star Academy" ?



Selon "Le Parisien", paru ce matin, tout ne se passe pas très bien pour la tournée de la septième promotion de la "Star Academy".

En effet, avec des petites salles, peu de places vendues et plus de musiciens, cette tournée est bien loin de rivaliser avec celles des premières saisons. C'est donc pour cela que le producteur hésiterait à poursuivre cette expérience pour la saison prochaine.

A l'époque des Jenifer, Jean-Pascal et autres Nolwenn, les tournées de la "Star Academy" faisaient le plein de personnes ainsi que les ventes d'albums qui s'écoulaient entre 800 000 et 1 million d'exemplaires et les primes de l'émission qui réunissaient jusqu'à 10 millions de téléspectateurs.

Aujourd'hui tout a changé : Jérémy, élève de la tournée, confie au "Parisien" le nombre d'albums vendus pour leur dernière compilation "13 000 exemplaires, je crois, c'est ridicule... ".

Lors d'un concert à Nantes, les élèves se sont produits devant 1000 personnes seulement qui avaient validé leur entrée. Sur scène, ils n'étaient accompagnés que d'un rappeur chargé de l'ambiance et d'un disc-jockey, qui programme les versions instrumentales. Plus de musiciens et que des reprises de chansons récentes pour cette septième promotion. Serait-ce la fin des grandes tournées de la "Star Academy" ?
Revue de presse / Source : "Le Parisien"





source jean-marc morandini
avatar
chouchou13
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3087
Age : 62
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 30/03/2008

http://entre-amis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parisien : Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Message par Nightshade le Jeu 8 Mai - 18:45

Qu'ils arrêtent si c'est pour faire ce genre de tournée... c'est pas avec de tels moyens qu'ils feront venir du public... pauvres jeunes qui espèrent tant et qui en définitive sont vraiment les dindons de la farce.

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parisien : Dur, dur, la tournée « Star Ac »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum