Téléréalité entre vous et moi

“Joanna a été bercée par la Réunion”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“Joanna a été bercée par la Réunion”

Message par Vanille le Mar 30 Sep - 10:51

À moitié réunionnaise sur le plan biologique, Joanna l’est à 100 % dans le cœur. Entre les artistes péi et les plats traditionnels créoles, la nouvelle élève de la Star ac’ 8 a grandi au rythme de la Réunion. Sa mère, Geneviève Lagrave, d’origine dionysienne, nous raconte son parcours et pourquoi Joanna est promise à la victoire. Interview.

Pourquoi avez-vous quitté votre île pour la Moselle ?

“Je suis née à Saint-Denis. Mon père, militaire de carrière, vient de Bras-Panon, et ma mère de Saint-Paul. J’ai grandi à la Réunion mais j’ai dû quitter mon île à l’âge de 17 ans lorsque ma mère, Elixène, s’est retrouvée veuve. Nous sommes parties toutes les deux pour la métropole pour rejoindre mes deux frères aînés qui s’y trouvaient déjà. Nous nous sommes tout de suite installées en Moselle, dans la ville de Saint-Avold où j’exerce aujourd’hui la profession d’agent d’accueil pour la mairie. Yann, son père, est agent de sécurité. Il est originaire d’Algérie, mais de la troisième génération.

Quel lien entretient Joanna avec la Réunion ?

Joanna est venue en vacances pendant un mois à la Réunion lorsqu’elle avait 4 ans, en 1992. Elle en garde de très bons souvenirs. On aurait bien aimé y revenir mais le billet d’avion est cher. On reste bien en contact avec certains membres de la famille à la Réunion. Joanna se revendique d’ailleurs Réunionnaise. À la maison, elle écoute Ziskakan, Ti Fock et Baster. Elle adore Didier Mangaye et les chansons classiques créoles. Quand TF1 est venu nous filmer pour son portrait, on a chanté ensemble “Ti fleur fané” mais ils l’ont coupé au montage. Joanna a été bercée par la Réunion. Ici, on cuisine régulièrement le carri. D’ailleurs, elle a dit que ce qui lui manquerait le plus à la Star academy, c’est le rougail saucisses de sa mère ! La Réunion est dans notre cœur à jamais. Les Réunionnais doivent se mobiliser pour elle. Ça la motivera encore plus.

A-t-elle toujours baigné dans le monde de la musique ?

Joanna chante depuis qu’elle est toute petite. Dès l’âge de 2 ou 3 ans, elle était fan de Michaël Jackson. Tous les jours, on avait droit au clip, devant lequel elle chantait et dansait. Il faut dire que la musique est un truc de famille. Ma mère chantait déjà à l’église et mon frère, Jean-François Lagrave, était chanteur à une époque. Il a fait plusieurs spectacles à la Réunion. (1)

Quel a été le parcours de Joanna avant d’intégrer la Star academy ?

Joanna a passé son premier concours de chant à 14 ans. L’âge auquel elle a fait la première partie de Tonton David. Elle a ensuite participé à d’autres concours de chant. Elle en a gagné 4 sur 5. Elle a participé à toutes les manifestations de Saint-Avold, comme la commémoration de la libération de la ville. C’était très émouvant. Après, elle a fait plusieurs premières parties : Emma Daumas, Willy Denzey, Patrick Fiori, le “M6 black music”… Et puis elle a eu son bac (technologique spécialisé en communication et gestion des ressources humaines, ndlr). Elle a remporté le concours des espoirs de la chanson de la région qui lui a ouvert les portes d’une école de chant à Nancy, la Music academy international (MAI). C’est là qu’un directeur de casting l’a repérée. Elle est montée à Paris pour passer des castings de comédies musicales (“Mozart” et “Cléôpatre”) et de la Star ac’. Elle a finalement été prise à la Star academy.

Comment avez-vous réagi en apprenant la nouvelle ?

C’est génial ! On était très heureux qu’elle arrive enfin à son but. Elle veut vivre de sa musique. Elle en rêve depuis toute petite. C’est un accomplissement pour elle. Bien sûr, le fait qu’elle soit filmée tous les jours fait un peu peur mais c’est le principe du jeu. Nous sommes fiers.

Élèves comme professeurs, tous la considèrent comme la favorite. Pensez-vous qu’elle peut gagner ?

Bien sûr ! En ce moment, ça se passe bien, elle est appréciée mais c’est le public qui vote. On n’en est qu’à la deuxième semaine. Elle a encore plein de choses à apprendre. Mais elle a la “gniaque” et a toutes ses chances pour gagner. On croit fort en elle. Qu’elle vive de sa passion serait magnifique.

Envisagez-vous aussi que le rêve se brise en chemin ?

Nous n’envisageons pas qu’elle ne réussisse pas. On croit qu’elle y arrivera. Elle a un très gros potentiel. Sa célébrité peut être éphémère mais son but n’est pas d’être une star. Elle veut juste vivre de la musique. Même si elle ne gagne pas, le niveau où elle est déjà arrivée lui ouvrira des portes. Elle n’est plus une inconnue.

Joanna est présentée comme une jeune fille au caractère bien trempé. Pensez-vous que ce sera un atout ou un inconvénient pour la compétition ?

Ça peut être un atout mais lui causer aussi quelques soucis. Joanna est impulsive et ne mâche pas ses mots. Elle a un sacré petit caractère. Mais c’est aussi une jeune fille joviale, rigolote et très créative. Elle a de multiples talents artistiques comme le dessin.

Suivez-vous assidûment votre fille depuis qu’elle a intégré l’émission ?

On voit tous les primes mais c’est difficile de suivre la quotidienne car on travaille très tard. Elle me manque beaucoup. Joanna et moi sommes très fusionnelles. Elle a toujours vécu à la maison. Heureusement, elle nous appelle tous les jours. Mais on a seulement une minute de téléphone pour discuter. C’est très dur à gérer. On se contente de la regarder chanter. À chaque fois, on a la larme”

“La fierté” de sa famille réunionnaise

“Ah la la la, elle chante bien !” Assise dans le canapé du salon, Julie Damon écoute attentivement “Je suis malade”, une reprise que Joanna lui a enregistrée sur un CD, pendant que la chaîne TV diffusant la Star ac’ 24/24 heures tourne en boucle. À 71 ans, la gramoune, cousine germaine de sa mère, Geneviève, est encore très alerte. Elle est la famille la plus proche de Joanna à la Réunion. Julie a d’ailleurs cassé sa tirelire en 2006 pour aller la voir en métropole. Sa “tatie”, comme Joanna aime l’appeler, est son lien avec l’île. “Je vais leur envoyer un nouveau colis de mangue et d’ananas dès que les fruits seront mûrs avant qu’ils viennent me voir très prochainement à la Réunion”, raconte la gramoune. Pour elle, le fait que Joanna ait intégré la Star academy n’est en rien une surprise : “Quand elle est venue à la Réunion, elle n’arrêtait pas de chanter et de danser. Elle était fan de Michaël Jackson à l’époque, se souvient Julie. Plus grande, elle a fait plusieurs radio-crochets. Tôt ou tard, on l’aurait découverte.” Tous les jours, Julie est scotchée devant son petit écran et ne rate pas une miette de sa “fierté”. “Joanna est une fille très sociable qui n’a pas froid aux yeux. Elle sort du lot. Je trouve qu’elle a tous les atouts pour gagner.” Julie incite donc les Réunionnais à la soutenir massivement.

http://www.clicanoo.com/index.php?id_artic...mp;page=article

Vanille
Sponsor
Sponsor

Féminin
Nombre de messages : 1471
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum