Téléréalité entre vous et moi

Un Johnny Hallyday, un Julien Doré, une demande en mariage : la Star Ac' allume le feu... et Julia part en flammes !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Johnny Hallyday, un Julien Doré, une demande en mariage : la Star Ac' allume le feu... et Julia part en flammes !!!

Message par Vanille le Sam 18 Oct - 9:43

Allumer le feu, voilà le mot d'ordre chanté en chœur en guise d'apéritif de ce nouveau prime de la Star Ac'. Une reprise de Johnny, un peu plus jazz que rock and roll (ou alors roll sans rock), la faute au stress et à une instrumentation... cuivrée. Tour de chauffe, quoi.

Le temps pour les académiciens d'entonner dans la foulée quelques mesures de Vivre pour le meilleur et Johnny Hallyday, comme promis, fait une entrée magistrale, dans la fumée et des chœurs dignes de Carmina Burana.

Tandis que Laeticia honore son statut d'ambassadrice de l'UNICEF au Sénégal, Johnny a accepté l'invitation du télé-crochet de TF1, mais il n'est pas venu seul : leur fille Jade est présente dans le public, et "remplace sa maman, dixit le rockeur. A peine le temps de copiner avec un Nikos Aliagas toujours aussi jovial, et c'est déjà l'heure d'une première performance.

Guitare en bandoulière, c'est flanqué de Mickels et Quentin que notre Jojo adoré attaque son fameux Gabrielle. Avec un plaisir évident, et une complicité naturelle qui lui fera lâcher un "allez, Quentin" en plein morceau, l'idole des jeunes (qui n'a jamais si bien porté son surnom) nous fait encore un grand numéro. Heureusement, sa classe rejaillit un peu sur les jeunes pousses, et les sort de leur torpeur : impossible de rester dans les starting-blocks avec une telle bête de scène pour partenaire. Si Mickels, qui se laisse aller à un jeu de scène un peu surfait mais à l'enthousiasme plutôt convaincant, ne récolte qu'un timide 13,5 pour sa peine (forçat de l'amour), Quentin, en dépit de son timbre un peu Grégory Lemarchal et pas vraiment avantagé par une telle chanson, accroche un bon 14. Dommage qu'il ait attendu la note finale pour se lâcher un peu !

Placé sous le signe de l'avalanche de stars (Johnny, Julien Doré, Chris Brown, etc.), ce prime s'offre une transition célinesque : un message enregistré de Céline Dion (une star pas qu'à demi), adressé à Solène, la convie au prochain concert de la diva à Vancouver.

Anyssa entre ensuite en scène pour un duo avec Lorie. Pourtant passée en mode séductrice fatale, l'élève semble écrasée par le style provocant de sa partenaire. Juste vocalement (manque de puissance) et visiblement coincée physiquement, Anyssa passe un peu à côté de Je vais vite, mais se reprend bien sur Un Garçon : entrée dans le rôle, elle se met à prendre du plaisir, à timbrer un peu plus, ... A l'arrivée, un 14,2 relativement correct. Mêm si on n'a pas vu grand-chose, honnêtement.

Après un intermède assuré par une ex-académicienne qui a réussi (vous voyez bien...), Sofia Essaïdi, reconvertie en troublante Cléopâtre, Gautier et Edouard, qui s'étaient cherché des poux, s'affrontent sur Ma Gueule, sur laquelle est évaluée Gautier. Bien qu'il entre rapidement dans un personnage et un titre qui lui collent à la peau et à la tessiture, il en restera à une interprétation un peu mécanique, comme un petit garçon chantant une chanson d'homme, en fait. La fausse note finale n'arrange rien : 13,5, donne le jury. Même Johnny, plutôt dithyrambique au cours de la soirée, concède que cela ne ressemble pas au "cri de rage" que doit être cette chanson. Gautier est abattu. Edouard, avec sa voix plus haut perchée, s'en tire avec les honneurs : malmenant les couplets à force de serrer les mâchoires, il fera néanmoins une belle démonstration d'engagement sur le refrain.

Anyssa revient pour un duo bonus avec la tonique Kat DeLuna. L'académicienne manque toujours de puissance vocale sur ce titre R'n'B bouillant, mais compense par une vraie énergie. Totale éclate ! En fin d'émission, elle aura une nouvelle occasion de s'illustrer, interprétant en duo avec Sofia Essaïdi Mon autre : et là, Anyssa monte encore d'un cran. Sur ce titre à fleur de peau, son timbre fragile et ses yeux de biche expressifs font des merveilles, contrairement à Sofia, trop puissante et trop solide, d'une certaine façon. Une performance ponctuée par l'arrivée de toute sa famille !

Pour les autres, on retiendra :
- le duo de Solène avec Julien Doré. Le vainqueur du programme rival Nouvelle star, qui a joué toute la soirée durant son personnage préféré (celui de prétentieux décalé) mettant à mal la présentation de Nikos et lui servant du "Nikos, mon cochon" a chanté Les limites avec Solène. Enfin... il a chanté et Les limites, et Solène amontré les siennes ! Difficile en effet de reprendre ce titre totalement labellisé Julien Doré, excellent showman, une fois encore, et inveteur fantaisiste ! Malgré une tonalité un peu basse pour elle, et une ligne mélodique monocorde peu avantageuse, l'académicienne s'éclate et triche élégamment en la jouant jazz attitude à fond. Le jury se répand en éloges, attribuant un 15,2 bien généreux, tout de même...

- Edouard décroche la même note, au terme d'un numéro cabaretier chorégraphié absolument fabuleux, sur Fever et Hit the Road, Jack. Plaisant à voir. Sa voix un peu haut perchée, voire aigrelette, ne l'empêche pas d'adopter une posture jazzy en diable (pas besoin d'avoir un timbre de crooner pour réussir, n'est-ce pas, Peter Cincotti ?). Seul regret : cela manque de liberté et de prise de risque vocale.

- Harold empoche un 14,3 moyen. Pas de bol : il s'est éclaté en duo avec Chris Brown (Kiss Kiss), un réjouissant contre-emploi qu'il assume sans complexe, et sur l'électro de Laurent Wolf un peu plus tard. Hélas, pas évident d'entendre sa voix dans tout cela.

- Yvane, "pas très inspiré" (c'est un euphémisme), doit se contenter d'un 13,8 pas si mal payé que cela, en fait. Il faut dire que sa prestation léthargique et vocalement inexistante avec la troupe pourtant énivrante de Bharati, n'avait rien de convaincant. Le compte à rebours est lancé, Yvane...

- Joanna, 15,2. Bra-vo ! Excellente dans son duo électro avec Solène, qu'elle a complètement surclassée, sur No stress, formidable en duo avec la star Chris Brown en version R'n'B, phénoménale en duo avec Johnny Hallyday en personne, sur le passionné Unchained Melody. Une vraie confirmation de la part de cette diva en herbe, qui sait parfaitement moduler sa voix et la porter vers des territoires variés (soul, jazz, pop, R'n'B,...). Une seule petite frustration : on sent encore une sorte de réserve émotionnelle... Vivement que la soupape saute !

Passons aux nominées : Alice, Julia, Maryline. Ce soir, Maryline aurait pu quitter l'aventure... heureuse : juste après son interprétation de Je suis un homme de Zazie (une performance propre et inspirée, quoique un peu limite dans les aigus), son compagnon Bruno débarque sur grand écran, puis sur le plateau : Veux-tu m'épouser, lui demande-t-il à genoux. Un joli moment d'émotion (un peu remake de Secret Story, quand même), où la jeune femme, bouleversée, ne place pas un seul mot. Mais un joli moment méchamment guillotiné par les impératifs du direct. Bref, en à peine une minute, la demande romantique était torchée ! Vite, vite : TF1 doit caser un max de stars et d'émotions !

Pour sa troisième nomination, Alice tente sa chance avec un exercice très casse-gueule : montant sur la Harley-Davidson de Brigitte Bardot (tout un mythe) avec des airs de minaudeuse, trop tentée de jouer de son physique pour penser à chanter ne serait-ce qu'un peu ce titre déjà nonchalant à la base, Alice est pourtant... encore repêchée par le vote du public ! Bon, le peuple a parlé... Après avoir chanté "Peu m'importe de mourir les cheveux dans le vent", c'était peut-être le moment de mettre les voiles...

Du coup, c'est Julia qui passe à la trappe. Non pas qu'on ait eu envie de la retenir après son Message personnel ultra crispé (et crispant), en tenue de Lio et avec une voix près d'éclater en morceaux ! Et le quatuor de la dernière chance, entre Julien Doré-le retour et les trois nominées, n'aura servi à aucune d'entre elles tant le fantasque Doré les a écrasées de son sens du spectacle, sur une version de Love de Nat King Cole qui n'a rien à envier à celle de Joss Stone. Génial (surtout en comparaison du final choral franchement anecdotique...) !

Les feux de la rampe se sont éteints, espérons que ce ne soit pas le cas du feu sacré des académiciens. Bye bye, Julia. Quant aux autres , soufflez sur les braises pour remettre ça la semaine prochaine !

G.J.

http://www.purepeople.com/17422-STAR-AC-Un...n-flammes-.html
avatar
Vanille
Sponsor
Sponsor

Féminin
Nombre de messages : 1471
Age : 51
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Johnny Hallyday, un Julien Doré, une demande en mariage : la Star Ac' allume le feu... et Julia part en flammes !!!

Message par Invité le Sam 18 Oct - 11:33

Point de vue pas partagé globalement, chacun sa vision
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum