Téléréalité entre vous et moi

STAR ACADEMY 8 : Drame dans l'Education : les profs notent n’importe comment !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STAR ACADEMY 8 : Drame dans l'Education : les profs notent n’importe comment !

Message par Nightshade le Lun 27 Oct - 10:55

STAR ACADEMY 8 : Drame dans l'Education : les profs notent n’importe comment ! 25 Octobre 2008

Tina Arena, Keziah Jones, Amel Bent, Scorpions, Shym’, Grégoire, et Brick and Lace sont les confirmés en piste pour le karaoké du jour : starac 8, prime 6, c’est parti.
Devant les profs-jurés accrochés à leur calculette, les élèves bien chauffés et les nominés dégelés, le phénix-Nikos nous tombe du ciel pendant la collégiale Stayin’ Alive, au sein de laquelle un contingent de vedettes Amel Bent-Shym’-Tina Aréna, mouillent déjà leur chemise ! Début plaisant pour nos oreilles : par miracle, ça chante ensemble et pas trop faux !
Mais la danse de Saint-Guy des cordes vocales rapplique rapido avec Solène, « jet-laguée » pour cause de voyage plus qu’express au pays de la Céline et des caribous (cf. prime 5) ; malgré l’assistance désespérée d’Amel Bent, la jeunette décalquée lui ravage sa Philosophie en beauté ! Et le sympa Nikos d’appuyer sur le bobo : « elle s’est plantée dans les paroles ! » et dans le rythme, et le tempo, et le phrasé et les pas…et la tête…. 14.5 : déglingué !

Madame Armande, chef de, profite d’avoir la langue levée pour nous introduire une « coach émotionnelle, afin d’appréhender les notions d’autonomie et de responsabilités » : à savoir, ami élève, ne pas ronchonner quand t’es nominé et quand t’es lourdé ! Les petiots apprécient…
La postulante Alice assume pleinement son affranchissement de son habituelle cancritude pour briller dans le tableau Oualique hebdomadaire, popularité oblique : en effet, la galopiote, qui a le talent du chou-fleur perdu dans sa macédoine, est mystérieusement adorée des votants téléphages, lesquels l’ont préservée trois fois de la déroute ! Pour nous remercier, elle nous propulse dans un peep-show de banlieue, et se roule en guêpière sur le canapé-bouche de Dali en ronronnant bien mollement le Déshabillez-moi de Gréco, mais sans la distance dans l’incorrection qu’y mettait la star des années 50. Emporté par l’opulence de lingerie, le jury lâche un amphigourique 15.5 ! Domptant sa cervelle exacerbée, prof Lelièvre dessoule : c’est bien….mais on la cherche encore » ! Tout de même !

Tops et flops cette semaine : 8 Quentin, 7 Maryline, 6 Anissa, 5 Mikels, 4 Edouard, 3 Alice (l’hallu !), 2 Solène, 1 Joanna. Alors que Nikos blablate sur le tri sélectif des candidats, jouons : mais qui vient donc d’Australie ravir nos esgourdes ? Alors…Australie….voyons : les Bee Gees ...Nick Cave…Men at Work….Dead Can Dance….Inxs…. ?? NON !! Tina Arena ! NON ! Si…et comme tout les ans, elle crie Aimer jusqu’à l’impossible : NON ! Si…Et c’est sous boules Quiez que je note un 15.2 pour la duègne Anissa.
Après un aller-retour pour aller taper cinq minutes de causette à la grande Dion, au maquillage, avant son récital de Vancouver, l’éreintée routarde Solène, bien couverte vocalement par ses camarades, nous revient avec un medley de Dame Céline ; puis Gautier, le nominé « à forte sensibilité, qui ne sourit pas inutilement » (!), donc ne glousse que rentablement, débite un phrasé haché dans un laborieux Mistral gagnant de Renaud : 15.2 ! Un petit message au public chéri, cher Gautier ? « Je suis moi ! » Cheftaine Armande, un commentaire ? « Ça note trop haut » ! Ben vrai !

Les Scorpions, Allemands rockeux et grands-pères de Tokio Hotel, ont défié le temps et leur prostate et échouoient à la Starac après 36 ans de carrière ; et c’est tout de cuir vêtus et à peine dé-chevauchés de leur Harley que Klaus et ses copains-Hells déchainent le mythe Still loving you. Joanna s’en arrache magistralement le larynx : 16.3.
Le débutant Grégoire et son camarade Quentin paraissent ensuite bien blafards : une dizaine d’internautes, qui, par bonheur, n’avaient pas placé toutes leur économies à la Caisse d’Epargne, ont décidé de produire la besognante « chanson naïve et un peu bête » (c’est l’auteur qui le dit !) Toi + moi ; et contrairement aux prévisionnels financiers, les neteux ont eu le nez creux : disque d’or ! Et 14.8 pour Quentin : magie !

Suit un boogie-woogie chantée à la va-comme-je-te-pousse par la gente féminine de la promo, en culottes à froufrou, puis Yoda-Yvane, nominé « mais libre, bien qu’il fasse n’importe quoi de sa liberté », selon ses savants enseignants, nous arrose d’une compo tristounette ; son pote Mikels pédale sec au piano derrière le phrasé d’ A380 de l’ affranchi, qui reçoit un discuté 14.5 : Mère Armande et la véhémente vocaliste Anne Ducros s’en défrisent le chignon ! Récréatif !
Attention, je parle aux connaisseurs : vous rappelez-vous K-Maro et son bontempiesque Femme like you ?! Mais si, vous vous en êtes chauffés la glotte à blanc au réveillon en 199…. ! Bref, K-Maro produit la dite Shym’ et ça s’entend, surtout dans le synthé ! Mais le revival Début de soirée/Image indispose le jury : 13.3 pour la choriste Maryline, laquelle a grave savonné sur l’herméneutique des années 80 !

Et la lumière fut : l’élégantissime chanteur-guitariste nigérian Keziah Jones balade son blue-funk unique sur le chanceux Edouard qui en reste est bouche-bée et nous avec : un bijou de rythme et musicalité beaucoup trop court ; le petit suit bravement : 15.2, très sous-noté par rapport à la courgette Alice ! On se réveille, les profs : l’évaluation, ce n’est pas pour rien que ça s’apprend à l’IUFM !
Amel Bent, secondée de Joanna, nous sucre le cerveau avec la Bo de High School Musical, une Disney-iaiserie qui travaille sec la libido latente des ados ainsi que leur argent de poche, puis le nominé Harold râle : « c’est injuste, personne ne voit pas mes progrès, personne ne m’aime »… gna gna gna….L’immodeste à la voix d’eunuque balance alors un Balavoine haut perché Vivre ou survivre, tel un ténor pop rock : 15.5 ! Eh bien voilà !...Pourtant...manque un truc….le mec est bon…mais pour le karaoké !

Allez : pour nous défébriler la gambette, Nikos se déhanche le fessier avec les Brick and Lace, deux bombes Jamaïcaines qui dévergondent l’effarouchée Maryline avec un ragga rafraichissant et bien foutu ; allégresse de courte durée car Tina Arena revient nous sonner les cloches et accessoirement nous gratifier des boules (de Noël avant l’heure), « avec une nouvelle chanson d’amour au message poignant… ». Ah, tiens : le micro du bidasse Mikels est muet, laissant place à la voix du technicien du son qui raconte sa life, en régie ! Petit intermède plaisant, mais çà s’égosille de nouveau en cadence : 15.3 : trop haut !
Un hymne Starac plus tard, les Scorpions reviennent faire peur aux grands-mères avec leurs vestes tatouées de têtes de mort.

Sans transition, le compressé et pressant Nikos déballe l’huissier et son enveloppe : verdict du public : 36% pour Gautier !
Puis les galopins réfléchissent, ce n’est pas si souvent ! Et …Yvane repart d’une voix à l’HP !
Coup de massue pour Caliméro-Harold ! Voyons : la trentaine, marié, informaticien, physique de banquier… mais…c’est un exploit que d’avoir tenu un mois et demi !

Par Cathy


Source : realtv-fr.net

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum