Téléréalité entre vous et moi

STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… »

Message par chouchou13 le Dim 2 Nov - 0:33

STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… » 01 Novembre 2008
Oyé ! Criez-le bien autour de vous : Nikos « s’occupe de nos vendredis soirs » ! Mais à croire que la convive ménagère ne kiffe pas trop la soirée, car c’est la bérézina en audience et la loose en parts de marché, nous apprend gourou-Morandini ! Pire : la tournée starac est oubliée et l’édition 2009 menacée !! Pourtant, il nous l’a promis, Johnny, et va même nous le gueuler ce soir : « ça ne s’arreteraaaa jaaamaaaiiiis ! Ben si !
Allez : après une entrée des bien-peignés sur Starmania, Quand on arrive en ville, en habits Renaissance (pourquoi, comment, quel rapport, plaît-il ??!!...), Bozo-Nikos se déchire dans le comique troupier et tire sur les acteurs-jurés Amargo : « Raphael, vous avez mis une coquille ! » et Lelièvre « Philippe, quelle moustache affriolante ! » : un must dans l’animation et la drolitude ! Sur ce, le G.O. du plateau aligne le filet garni du jour : les amuses–bouches Gabriella Cilmi, Miley Cyrus, Zaho, les morceaux du chef Raphael, Dany Brillant, Victoria Abril, l’entremet Akon, et le rince-doigts Hallyday. A table !

Le Fregoli Gautier fait son Américano à l’italiano, entrainé dans un swing exténuant par le dégourdi du jambier Dany brillant : 14.5 pour le crooner stagiaire. Puis Joanna et Quentin, en jupette et bermuda, gambadent et minaudent un lointain Delpech, Pour un flirt : « Mais que c’est bieeeen !» éructe Nikos, devant ce spectacle de mjc digne d’une soirée crêpes en 1973 ! Et de les convier illico pour chanter prochainement à l’Olympia pour une cause caritative ! Faut suivre ! …parfois grossier, le mélange des genres….
Pour les accros et puristes, dégrossissons le top hebdomadaire: 7 Solène, ça coule ; 6 Anissa et 5 Quentin, ça languit ; 4 Mikels et 3 Edouard, ça pulse ; 2 Gautier, ça…???!! ; et 1ere Joanna, c’est normal !
Prem’s en vente de disques et poids lourd du hip hop aux States, l’aérien Akon fait rapper le louveteau Edouard ; ça crisse un peu sur les aigus mais celui-ci encaisse 15 et un happy birthday bien faux de tous ses amis qu’on libère sur scène…..car c’est son anniversaire, au gamin…On s’en fout et Nikos avec, lequel est déjà sur la vaillante Alice, nominée à vie ! La masochiste VEUT RESTER ! Si ! Faut croire qu’elle aime le fouet du débrief et ça va encore faire mal, à l’écoute d’ Evidemment, un très fluet France Gall : 14.2 pour un jeté de cheveux bien placé.

L’invité Raphaël propose alors son univers primesautier qui sied si bien à la crise sociale actuelle et ramène une bonne ambiance, entre le lugubre et le neurasthénique accablé : pesant ! Comblé, le fan Quentin fait ainsi ses vocalises sur Caravane, et contre toute attente s’emballe dans des polyphonies Corses ! Un peu too much dans le morose : 14.7.
Miley Cirus, ado énervée de 15 ans et star mondialisée de sitcom Disney (Hannah Montana, série inutile au plus de 12 ans), a déjà gagné 25 M de dollars ! Quel pédigré ! Et c’est la course à l’échalote pour cette pauvre Joanna, laquelle essaie de suivre la bourriquette ricaine moulinant et nasillant sur son pseudo punk, tel du sous Avril Lavigne (faut le faire…!) 15 , et pourtant, « il ne s’est pas passé grand-chose », plaide la tatillonne de l’harmonie Anne Ducros ; tu l’as dit, b…..

Bigre, ça ne décolle pas ce soir, et le Paradis blanc écrasant de l’amère nominée Maryline nous mène vers un morne 14.3…On est au bord du zapping quand la prof des glottes vibrantes, toujours Anne Ducros, l’œil fievreux et l’index menaçant, nous explique « qu’il n’y a pas de faible à la starac » …voilà voilà... c’est donc terrorisé et au garde à vous qu’on accueille l’actrice Victoria Abril , qui s’ennuie tellement à faire des films (c’est vrai, c’est tellement ennuyeux..), qu’elle a décidé aussi de chanter (euh presque..) pour nous, faible public ! Ah, ces acteurs qui se croient élus de tous les arts…mdr ! La maligne en belle robe en profite donc pour se frotter au petit jeune Mikels en articulant à contre temps une Javanaise au tempo latino, que même Gainsbourg ne reconnaitrait pas ! Seul intérêt : Armago danse à s’en emporter la culotte, et l’escort boy perfectionniste Mikels est bien payé d’un 15.5 !

A sa dernière visite, tonton Johnny avait laissé un pochon avec son ultime galette ; chouette ! On nous la sert ce soir, en différé et (peut-être, hypothétiquement, possiblement …) en play back, avec un Nikos toujours pro, bien raccord du costume trois pièces ! Bientôt Noël, donc nouvel album : Ca ne finira jamais (faut s’y faire…) et livre de photos : Johnny…femme de Johnny…fille de Johnny …amis de Johnny….beurp ! Où est le digedril ?!
Poursuivons les mets klougs : le dj corporel Kamel a gambergé une chorée de défibrillateurs sur le brut Contact des jeunes irrités Kyo pour la candide Anissa, par ailleurs reine des vibes et du vibrato rossignolesque, donc autant concernée par cette chose rockeuse que le faux modeste Mikael Vendetta par la veine agitation de son cervelet ! Habillée en bourgeoise à satisfaire, l’empotée, empêtrée par les danseurs tortueux qui lui relèvent sans cesse la robe, nous fait pitié ; et Kamel de se noter lui-même : 15.3 ! Irréel selon la lucide du jour, Anne Ducros, qui souffle, sceptique …

Bon : pour sortir de cette mélasse audiovisuelle et du plongeon d’audimat qui guette, le gai luron Dany brillant ramasse fissa les nominés et pétarade Quand je vois tes yeux en version latino, et en accéléré ! Ca chante comme ça peut, mais ça s’agite surtout de la rotule jusqu’à virer au dancing show ! Et c’est la langue pendante que l’on débraye devant Zaho et son tube C’est chelou, Rnb bien foutu, tout en rythmiques complexes syncopées : 14.7 pour Solène à la peine.
Ah ! Enfin : Yvane, frère Yvane, si doux ces derniers temps après nous l’avoir joué anarchiste, fait à nouveau du boudin ! Dès l’annonce du thème des évaluations cette semaine, « la provocation », l’éveillé a tombé la robe de bure : « Bon sang, mais c’est bien sûr », et a sorti l’idée du siècle : ne pas chanter ! Et autre blasphème, il a entrainé ses deux collègues Alice et Solène dans son bourbier ! Pour cette vilainie, Commander Armande l’a nominé d’office et lui tire la tronche en sus ! Depuis, maugréant sans cesse l’incompréhension de son génie, l’affranchi rumine sa colère, et la prod n'attend qu’une chose : qu’il la crache sur le prime, pour revigorer l’audimat ! Et Nikos, obséquieux : " ca va, Yvane ? Un petit mot, Yvane ? "Le fripon démarre sec sa stance Gainsbourgrienne apprise par cœur, Je suis venu te dire que je m’en vais, de circonstance ; et bien que « nasillard dans les aigus », la rancunière Armande et ses adjoints lâchent 15.2 ; « un dernier mot, Yvane ? Ben quoi, Yvane ? » On lit juste dans les yeux du malin : Va te faire f….Nikos !

L’autre rebelle du programme va tenter de vendre du Bop à tf1, en prime ! Une gageure ! Prof de chant et technicienne d’impro jazz, Anne Ducros fait profiter la nymphette Solène de son « immense » expérience sur Summertime. Mais le public de la starac est-il prêt pour Gershwin ? Parions qu’il préfère encore ronfler dans Le petit train de Raphael...faut aimer les chansons pleurées, accompagnées au pipeau !
La collégiale sing poind, ça sent le terminus ! Mais avant : un trésor ; un jeune australienne de 16 ans ,Gabriella Cilmi, a pondu un chef d’œuvre de folk, Sweet about me, avec la voix de feu Amy Winehouse : l’élève Anissa en a les dents qui tombent, et nous avec !

C’est encore tout ému qu’on se languit du verdict du public….et zut ! Ca rechante entre candidats : Partir quand même : de l’éploré bien approximatif et bien moite…et…ébahissement ! Alice s’en sort à 49% ! Que dire aux forfaitaires de sms….citons André Gide : "Ce que nous appelons mouvements du cœur n'est que le bousculement irraisonnable de nos pensées". C’est clair, pour la prochaine ?!
Mais arrêtons là le cogité : ça vote entre associés ? Ah non ! Halte-là : Bouddha-Yvane va parler….il parle… en gros : « je conspue ce vote, je m’en vais comme un prince, et je ne suis pas faible moi ! Chao! ».
Et Nikos de parachever, en attrapant la poupée de son Maryline, hagarde mais secourue : « on est bien là, et on va continuer, jusqu’au bout » !
Quelqu’un en doute ?

Par Cathy

________________________________________________________________________________________________________________
avatar
chouchou13
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3087
Age : 62
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 30/03/2008

http://entre-amis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… »

Message par Nightshade le Dim 2 Nov - 11:25

Merci chouchou fifill

Ah Cathy, Cathy... j'aime toujours ce qu'elle écrit, cette fois encore, elle nous a pondu quelques perles frir

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 60
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… »

Message par Invité le Dim 2 Nov - 13:07

super j'abonde à 100 %
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: STAR ACADEMY 8 : « Ca ne s’arrêtera jamais… »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum