Téléréalité entre vous et moi

Star Academy 8 : Onzième prime : élimination de Solène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Star Academy 8 : Onzième prime : élimination de Solène

Message par Nightshade le Sam 6 Déc - 13:48

Onzième prime : élimination de Solène

ven nov 28 23:50 Par Kevin Moulback


Ce soir n'est pas comme les autres soirs. Ce prime n'est pas comme les autres primes. Ce soir, la Star Academy retrouvera peut-être les niveaux d'audience d'antan. Ce soir, TF1 l'emportera peut-être - pour la première fois de la saison - sur M6 et son insubmersible série militaro-policière NCIS. Pourquoi ? Parce que, ce soir, ainsi que l'annonce sobrement la voix-off en début d'émission, "la plus grande star mondiale est là : Britney Spears. Le rêve devient réalité."


Britney a choisi le plateau de Nikos pour son grand retour en France, après quatre années d'une intolérable absence. Et pour la recevoir dignement, la Starac a mis les petits plats dans les grands. On a même rapporté dans la presse que la star avait exigé qu'un étage entier lui soit réservé de façon à éviter tout contact avec les équipes de TF1. Je me sens tenu de préciser qu'il ne s'agit nullement d'un caprice de diva mais d'une simple mesure de sécurité. Britney a en effet été informée de la présence, au sein du personnel de la chaîne, d'une femme blonde qui aurait tendance à porter la poisse (une certaine Laurence F.) et a donc souhaité écarter tout risque de la rencontrer. Sage décision, Britney.

Inutile de s'attarder sur le générique pré-enregistré, dans lequel des élèves en combinaisons de latex escaladent la paroi du siège de TF1, pavoisé aux couleurs de Britney, avant de descendre en rappel sur le plateau. Une fausse Britney, uniquement vue de dos, les suit sur la corde et arrive au sol dans l'effervescence générale. Le public comme les élèves la contemplent avec émerveillement comme s'ils venaient de voir la Sainte Vierge ou Ségolène Royal.

Après cette petite mise en scène, la véritable Britney fait son entrée. Sa silhouette apparaît d'abord en ombre chinoise sous les vivas de la foule en délire. Elle traverse un cerceau enflammé avant d'entonner son dernier titre, "Womanizer", dans un décor de cirque. Vêtue d'un bustier rouge, qui a une fâcheuse tendance à glisser, et coifée d'un haut de forme, Britney chante et virevolte tandis que danseurs et acrobates s'agitent autour d'elles. Certes, c'est du playback. Certes, ça rappelle certains numéros de Madonna. Certes, ça manque un peu d'énergie. Mais... c'est Britney ! Que dire de plus !

Contrairement à des rumeurs qui ont couru, Britney n'a pas refusé que Nikos lui adresse la parole. Elle a eu tort ! Saisi d'une soudaine frénésie, le Grec sémillant la laisse à peine placer un mot. Dès la fin de la chanson, il se précipite avec un gros bouquet blanc : "Quelques fleurs pour vous, avec votre nom dessus, Britney". Des fois qu'elle n'aurait pas compris que le bouquet était pour elle ou qu'elle aurait oublié son nom. L'œil vissé sur le prompteur, Nikos se lance alors dans un long exposé en anglais, avant d'être rejoint sur scène par les élèves. Britney n'étant apparemment pas familière avec le concept de l'émission et les explications de Nikos étant moyennement claires, elle comprend que les élèves veulent prendre sa place ("They want my job?"). Elle leur souhaite néanmoins bonne chance. Elle est vraiment sympa, cette Britney.

Voilà, c'est fini. C'était bien, hein ?

Après son petit tour de piste, Britney s'en va... pour ne plus revenir. Eh oui, depuis qu'elle a renoncé à sa vie de patachon pour devenir une bonne mère de famille, il semble que Brit Brit se couche beaucoup plus tôt. Finies les soirées débridées avec Paris Hilton ou Lindsay Lohan jusqu'au petit matin. À 21h13, à peine six minutes après son arrivée, Britney est donc déjà repartie, probablement pour lire la Bible ou tricoter des moufles pour des lépreux.

Britney est partie et il reste presque deux heures et demie à remplir. Nikos, en vrai professionel qu'il est, va s'employer à les remplir par tous les moyens. Évidemment, l'animateur n'est pas seul dans cette difficile entreprise. Il peut compter sur le soutien des professeurs, qui ont toujours quelque chose à dire ou à faire, tellement ils cherchent désespérement à attirer l'attention. Un petit pas de danse pour Rafaël Amargo ; un petit coup de gueule pour Anne Ducros. Nikos peut aussi compter sur ses invités, dont certains ont un incontestable talent pour remplir le vide avec du rien.

Par exemple, à l'issue de son duo avec Solène, Nâdiya n'a pas l'air pressée du tout de regagner sa loge. Nikos lui pose une vague question - "T'as été sportive de haut niveau. Le mental, c'est très, très important ?" - et la voilà partie dans une explication interminable : "Ben, je pense que surtout, à un moment donné, le mental, faut le mettre de côté, faut vivre les choses, parce qu'on les sent à l'intérieur, et un artiste, tant qu'il est face à lui-même, et qu'il se permet d'être un petit électron libre - si je peux me permettre - s'il sait rester un électron libre, alors il peut perdurer, il peut aller toujours plus loin, toujours plus haut." On ne sait pas trop ce qu'elle veut dire, ni quel est le rapport avec la question, mais ce n'est pas grave : le décor de la prochaine chanson est monté et Nikos est sauvé.

Enfin, pour distraire les foules hébétées, inconsolables du départ précipité de Britney, Nikos a à sa disposition cinq élèves dociles, apparemment disposés à faire tout ce qu'on leur demande. Aujourd'hui, les académiciens doivent relever des défis, sortir de leur zone de confort, se mettre en danger.

Pour Joanna, cela veut dire être plus féminine, plus séductrice. Elle interprète donc "La vie en rose" engoncée dans une robe fourreau fuchsia très élégante... du moins jusqu'à ce qu'elle en arrache le bas pour dévoiler un mini-short noir. Apparemment, dans l'esprit des stylistes de la Starac, une vraie femme doit forcément ressembler à une entraîneuse. On passe donc en un éclair de la femme fatale aux petites femmes de Pigalle.

Le défi d'Alice, c'est de réaliser une performance vocale sur "L'Aigle noir" de Barbara. La semaine dernière, elle était costumée en Barbie princesse ; la voici aujourd'hui déguisée en Barbie ballerine, avec bustier et tutu noirs. Juchée sur une petite plateforme, elle tourne comme la figurine d'une boîte à musique. C'est vraiment délicieux. Kamel Ouali, le plus grand chorégraphe de France, qui a probablement eu cette brillante idée, est ravi et sourit largement. Alice sourit aussi, mais ça ne veut rien dire : elle sourit durant toutes ses chansons, quel qu'en soit le thème. On pense généralement que, dans "L'Aigle noir", Barbara évoque le viol incestueux dont elle fut la victime. Le choix d'une interprétation riante est donc complètement approprié...

Joanna est en mini-short, Alice en tutu, il faut maintenant aller plus loin encore. Solène, dont le défi est de toucher le public, interprète donc "Pull Marine" d'Isabelle Adjani, vêtue d'une nuisette blanche et allongée dans une cuvette d'eau. Une nuisette mouillée... comme c'est subtil. Nikos lui apporte quand même un peignoir à la fin de sa chanson ; Solène échappe ainsi à la pneumonie.

Naturellement, les garçons doivent aussi relever des défis... mais les garçons, on ne les déshabille pas (ce serait de trop mauvais goût). Mickels chante donc "Magnolias Forever" de Claude François pour montrer qu'il peut être un showman. Il est bien sûr entouré de ravissantes clodettes, sauf que dans mon souvenir les clodettes ne se baladaient pas en sous-vêtements comme des hôtesses de lupanar. Par ailleurs, une de ces clodettes dévergondées - celle qui se baigne voluptueusement dans une vasque de paillettes argentées - a carrément oublié son costume. Quelle étourdie !

Il faut pourtant reconnaître que, dans sa quête éperdue pour transformer la Starac en peep show, la production de l'émission ne manque pas d'imagination. Ainsi, lorsqu'Alice, Joanna et Solène interprètent "Toxic" pour rendre hommage à Britney Spears, elles portent bien sûr des tenues très, très courtes. Mais, au cours de la chorégraphie, elle doivent aussi, à plusieurs reprises, ramasser un pied de micro avec la jambe. C'est presque mission impossible - et d'ailleurs Solène échoue complètement la première fois - sans dévoiler des charmes qu'une caméra en vue plongeante saura saisir. On se demande quel esprit lubrique a pu imaginer un tel stratagème.

Heureusement, Gautier est là pour défendre la morale publique. Comme chacun sait, le rebelle chevelu a la rock attitude chevillée au corps. Son défi sera donc de faire preuve de légèreté. À cette fin, il interprète "Les Cactus" de Jacques Dutronc. Il est tellement léger qu'il en oublie les paroles : "Dans la vie, il y a que des...". C'était pourtant facile : c'est pareil que dans le titre de la chanson. À la fin de sa prestation, Gautier se croit tellement léger qu'il en saute dans le public. Bizarrement, dans la foule d'adolescentes en pamoison se trouve opportunément quelques solides gaillards en costumes prêts à le réceptionner. Et quand Nikos tente de l'imiter un peu plus tard, ces individus serviables sont également là pour l'accueillir dans leurs bras musclés. La réception est cependant un peu plus laborieuse et le retour sur scène plus encore. Nikos n'a plus vingt ans.

Mais voici qu'arrive le moment béni où l'huissier pénètre sur le plateau pour révéler les résultats du vote des téléspectateurs. Maître Moya apparaît donc, le visage ridé, le front couvert de cheveux blancs. Il me semblait bien que ce prime avait duré au moins vingt ans ! Non, en fait, Maître Moya étant retenu par d'autres engagements (encore un qui a regardé NCIS), il s'est fait remplacer par un collègue plus âgé.

Contre toute attente, c'est Solène qui est éliminée. Elle a pourtant bien donné de sa personne aujourd'hui. C'est vraiment trop injuste ! Les demi-finales opposeront donc Joanna et Mickels la semaine prochaine et Alice et Gautier la suivante.

Merci Britney. Tchao Solène. Et à la semaine prochaine.

Kevin Moulback

Source :
yahoo.com

________________________________________________________________________________________________________________

avatar
Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Star Academy 8 : Onzième prime : élimination de Solène

Message par chouchou13 le Sam 6 Déc - 23:53

merci

________________________________________________________________________________________________________________
avatar
chouchou13
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 3087
Age : 61
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 30/03/2008

http://entre-amis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum