Téléréalité entre vous et moi

Star Ac: Mickels et Alice l’ultime affrontement de la saison…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Star Ac: Mickels et Alice l’ultime affrontement de la saison…

Message par Nightshade le Ven 19 Déc - 15:09

Star Ac: Mickels et Alice l’ultime affrontement de la saison…

D’un côté, Alice, 19 ans, marseillaise, la survivor du programme, plus de cinq fois mise sur la sellette, qui a même résisté à la nomination de masse en fin de saison… Lire la suite l'article



De l’autre, Mickels, 25 ans, parisien, originaire de Charleville Mézières, le dernier des trois mousquetaires de la promotion, finaliste surprise du programme…



Qui va l’emporter ?



Quels sont leurs atouts et surtout leurs faiblesses ?

Le parcours de Mickels



Mickels a été, très, très, très discret jusqu’à la fin du deuxième mois de l’aventure. Les quotidiennes étaient jusque là monopolisées par Gautier, Alice et Yvane, puis par Gautier, Joanna et Alice, grâce aux différends qui opposaient les académiciens. Mickels, le troisième mousquetaire, était de loin celui que l’on remarquait le moins. Bon et solide interprète, les spéciale fistes, dont moi évidemment, le voyaient mener sa barque loin dans le programme sans toutefois supputer un instant qu’on le retrouverait en finale.

L’élimination prématurée de Harold, le véritable showman de la saison, dont la place logique était au moins en demi-finalace à Joanna, puis d’Edouard, le dandy chic, ont poussé Mickels au premier plan. Après avoir beaucoup pleuré et énormément douté, Mickels est modeste, le jeune homme a accepté ce statut de nouveau leader de l’académie, héritant des plus beaux duos - Seal, James Blunt, Josh Groban…un intrus (voire plusieurs) s’est caché dans cette liste – et se payant même le luxe de voler sa place en finale à Joanna, proclamée depuis gagnante du programme par défaut.

Les atouts de Mickels

Difficile pour moi de déterminer les atouts de Mickels tant j’ai l’impression que son parcours dans le jeu ne s’est fait qu’à défaut…

Je peux simplement souligner qu’il a une jolie voix, mais tellement conventionnelle. Je rejoins Marine Méchin sur ce point, Mickels n’est pas un chanteur qui vous secoue ou qui vous marque. Il est bon mais jamais transcendant.

Mickels est un musicien et c’est quasiment le seul de la saison. Il est loin le temps où l’ensemble d’une promotion pouvait se mettre derrière les instruments et improviser un bœuf.

Mickels est sensible, comme le prouvera ce soir son défi « être cher » sur « seras-tu là ? » face à petite amie.

Mickels est gentil, limite niais, il n’a jamais participé aux grands pugilats de la saison et même toujours cherché à arrondir les angles.

Les défauts de Mickels…

Là, c’est facile, pour moi. Je place en première ligne sa grande fadeur, sa gentillesse presque préoccupante et ce que j’ai évoqué plus haut, cette impression qui ne me lâche pas, qui consiste à penser qu’il est encore là par défaut.

Ce soir, Mickels aura derrière lui les Ardennes et une grande partie des fans des autres candidats dégoûtés d’avoir vu leurs poulains évincés par une bimbo, ces deux éléments pèseront-ils dans la balance ? A voir !

Le destin d’Alice



Nominée dès le départ, personne ne croyait dans le destin de la jeune marseillais blonde, globalement toujours fausse et assez inintéressante. Pourtant, le public, toujours soucieux d’ennuyer la prod, l’a élue comme sa favorite dès le deuxième prime et a décidé, comme Mathieu Edward ou Magalie Vaé, de l’amener jusqu’au bout, luttant contre vents et marées. Alice s’est vite imposée comme la Miss 60% contre qui on ne pouvait rien.

Pourtant ses camarades, beaux joueurs, l’attendaient au tournant et se tenaient prêts à la renvoyer dans ses pénates au terme d’un vote cruel où elle n’aurait récolté que la voix de Joanna mais sur un lapsus.

A un moment, le déclic, là, selon votre sensibilité, vous pensez que la prod a changé son fusil d’épaule ou qu’Alice a étonnamment progressé, mais sur les primes, on lui a fait confiance, on l’a lâchée dans les pattes de Bruel, Lama ou Daho. Face à ces vedettes, elle a joué les ingénues et susurré ses titres, la future finaliste était née. Depuis, de tableau de Kamel en duo improbable avec Beyoncé, Alice prouve qu’elle peut tout faire, à défaut de toujours bien le faire.

Aujourd’hui, elle emportera peut-être sur un malentendu la huitième édition de la star ac’, scellant ainsi une année au rabais avec un gain de jeu de toute façon divisé par deux.

Les qualités d’Alice…



A écouter, les professeurs et surtout Anne Ducros, dont je finis par douter énormément, Alice apprend très vite et a progressé de façon démentielle en chant.

Mais, il ne faut pas se leurrer, Alice est avant tout une très jolie fille – personnellement rien ne pourra me faire oublier son regard tout vide – que la prod’ a sexyfié au maximum pour en tirer au plus vite tout ce qu’elle pouvait.

Bon, Alice est certainement une battante et est forcément un peu stratège pour avoir tenu à distance Gautier en le laissant se rapprocher de temps en temps.

Je le reconnais parfois, Alice m’a étonnée notamment sur son interprétation de « l’aigle noir » ou sur son duo avec Bruel, mais elle est aussi capable du pire, comme l’a prouvé l’avant dernier prime de la saison.

Les défauts d’Alice

Elle n’est pas encore complétement « sûre ». Elle est ainsi capable de rater un prime complétement alors qu’il ne tient quasiment que sur ses épaules (cf le prime de vendredi).

Alice chante en anglais comme Rafael Amargo parle en français, ce qui est un défaut de taille pour une émission comme la star ac’.

La légitimité de la jeune artiste est à ce jour battue en brèche par les anciens et le buzz de la toile, qui ne la trouvent pas légitime en finale.



Ce buzz négatif pèsera-t-il ou au contraire jouera-t-il en sa faveur comme toujours ?

En tout cas, moi si j’étais la maison de disque, je soutiendrais Alice, forcément plus vendeuse que le fade Mickels.

Par ailleurs, les tendances et l’Histoire de la Star Ac’ donnent l’avantage à Alice. Elodie a battu Michal dans la troisième finale et Magalie Vaé, une autre survivor au talent ténu, l’a emporté face à Jérémy Châtelain, qui m’a toujours fait songer à Mickels…

Source : lepost.fr

________________________________________________________________________________________________________________


Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum