Téléréalité entre vous et moi

Star Ac 8 - Mickels : il est né le divin gagnant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Star Ac 8 - Mickels : il est né le divin gagnant

Message par Nightshade le Sam 20 Déc - 14:51

Star Ac 8 - Mickels : il est né le divin gagnant


Les premières notes s’élèvent, Alice et Mickels arrivent, déchaînes sur « we will rock you ». Alice est (dé)coiffée comme une sauvageonne. Tout le public est mis à contribution pour taper dans les mains afin d’intensifier le bruit créé par les barriques. La grande artillerie est déployée ce soir, le must serait un harmonica ou une flûte mais il ne faut pas trop en demander !


Christophe Maé, plus court sur pattes que jamais et Rihanna, les deux parrains annoncent le prime de la finale « ouvert ». Le dernier mot d’ordre de la directrice : « je remercie les professeurs pour leur élégance de cœur. Dans 3 ou 4 ans nous connaîtrons le vrai vainqueur ». Du chômage avant même d’avoir gagné, qui dit mieux ?

Les QG des deux candidats sont hilarants. D’un côté la tante de la blondinette qui ne comprend pas les questions de Nikos et de l’autre la sœur de Mickels qui hurle en pleurant « mon frère est un artiste !! »…

Pas le temps de s’y attarder, nous retrouvons Alice et Rihanna pour « umbrella ». Ah la magie de la télévision… Alice est désormais coiffée avec la plus belle mise en pli qui soit ! Rihanna n’a pas eu cette chance et fait concurrence aux porc-épics. Alice bénéficie des parties les moins hautes au niveau vocal, pas étonnant qu’elle s’en sorte à chaque fois ! Ce serait tellement plus drôle qu’elle chante « All by myself » avec une choré de Kamel Ouali. A la fin de la chanson, Nikos accapare Rihanna avec des questions très intellectuelles : « vous êtes plus heureuse sur scène ou lors du tournage de clips ? » . Il s’emmêle ensuite les pinceaux : « nous y reviendrons dans un détail » . Euh… c'est-à-dire ? Quand ça ?

Le 1er défi permet d’innover en explorant la face cachée des finalistes. Mickels débute, seul au piano pour « Lucie ». Il se trompe dès le départ au niveau des notes. C’est peut-être ça sa face cachée : on n’a jamais vu Mickels faire des erreurs ! On ne le sent pas très à l’aise, sa voix tremble et ses mains jouent les castagnettes avant de heurter les touches. Alice arrive ensuite au bras de Rafael, elle chante « hasta siempre » en dansant le flamenco. Ou plutôt en regardant danser Rafael. Elle ne réalise aucun pas de danse et se tortille simplement en laissant entrevoir son nombril. Nikos se sent obligé de les excuser : « ils n’ont pas eu trop le temps de répéter ». Ah, c’est donc ça…

Nikos le téméraire retente un tour dans les QG. Cette fois-ci, c’est le père de Mickels qui monopolise le micro en scandant le prénom de son fils. Du côté de Marseille, l’adjointe au Maire a beaucoup de mal à faire régner le silence et le père de Mickels tente de s’incruster devant la caméra. Comme quoi ils sont simplement dans un cagibis derrière le plateau et non dans leurs villes respectives !

Christophe Maé et Mickels font diversion en chantant « parce qu’on ne sait jamais ». Et là le doute n’est pas permis : Mickels a bien répété cette chanson ! Il est très à l’aise, à la hauteur de la puissance vocale du Roi Soleil. Nikos fait preuve d’une grande curiosité à nouveau : « est-ce qu’il peut devenir un artiste ? ». Christophe est formel : « ah mais il l’est déjà ! ».

Alice fait preuve d’une grande féminité sur « diamonds are a girl best friends ». Même couleur de cheveux que Marilyn, saura-t-elle être aussi sensuelle ? Sa robe fendue de partout pourrait l’y aider ! Elle laisse exploser sa petite voix et semble avoir donné à son sein droit la permission de sortie… Très belle prestation de la demoiselle qui marque les réels progrès réalisés depuis le début. Jasmine : « c’est exceptionnel pour Alice de chanter aussi bien en anglais ». Prochaine étape : bien chanter en français.

Ce qu’il y a de bien avec les images d’archives de la Star Ac, c’est que l’on se rend compte qu’à la base, Nikos était coiffé comme Ken. Quant à Jennifer, elle n’a pas toujours été aussi filiforme qu’aujourd’hui. Et cela permet de revoir tous ceux que l’on a oublié… Que l’on vous les cite ? Si seulement on connaissait leurs prénoms… 8 ans de prime, de bourdes, d’artistes oubliés… Et pour rendre hommage à Grégory, toutes les promotions viennent sur scène. Il y a peut être toutes les promotions représentées mais il est bien évident que tous les élèves n’y sont pas…

Ce qu’il y a de bien avec Véronique Samson, c’est qu’elle est coiffée depuis 40 ans comme Barbie. Elle interprète « Vancouver » avec Mickels. C’est assez fantastique le nombre de tics qu’elle possède. Même ses cheveux semblent vivre leur propre vie et vont où ils le souhaitent, sans prévenir. Ah, un gros plan sur le public nous annonce que Miss France est dans la salle… Tant mieux pour elle si elle n’a aucune autre obligation telle que la fête du chorizo ou le festival des cacahouètes. Tout le public se lève pour Mme Sanson. Pourtant elle n’en est pas dépourvue… de son ! Elle prend ensuite le micro « Mickels je t’aime. Euh, le public, vous pouvez vous taire svp, je ne m’entends pas parler » . Ah oui, elle a toujours bien su remercier ses fans…

La baby-doll Alice se retrouve face à sa sœur et sa grand-mère pour leur chanter « on se retrouvera ». La grand-mère est toute émue et on devine des larmes à travers ses verres teintés. Malgré son émotion, Alice chante juste ! La grand-mère reprend vite ses esprits avec une déclaration à Nikos : « vous êtes aussi beau qu’à la télé ! ». Il lui prend la main, cela fait longtemps qu’il n’avait pas eu un compliment ! Il change de sujet : « vous regardiez Grégory, Mamie ? » . La réponse est sans appel : « elle a beaucoup appris avec ses professeurs, tous formidables ». Vous pouvez répéter la question ?

Sans transition, « tous » les élèves viennent sur scène pour chanter « écris l’histoire » . Il y en a certains dont on jurerait qu’ils n’ont jamais participé à l’émission : visages totalement inconnus ! Ah par contre, Magali on s’en souvient bien ! Quentin et Joanna se débrouillent quant à eux pour attirer les caméras sur leurs mains liées… Nikos tente d’être positif : « vous avez tous des projets, des albums »… Aller faire les courses samedi peut-il faire partie des projets ? Non parce que Cyril ne veut pas prendre la parole mais il s’interroge !

Christophe Maé et Alice se retrouvent pour « c’est ma terre ». Il serait préférable que le collier que porte Christophe ait été fabriqué par un enfant de 2 ans ou sinon il s’agirait de virer sa styliste. Si vous aussi vous vous demandez pourquoi il dit « mes frères et mes sisters » et non « mes sœurs », tapez 1. Les élèves continuent à se taper l’incruste sur scène et sur les bancs. A tel point qu’Alice et Christophe n’ont plus de place pour s’asseoir…

« Let me entertain you » met le feu sur le plateau grâce à Mickels. La production a prévu le coup : si jamais il se trompe dans la choré, on ne verra rien puisque de la fumée occupe tout le plateau. Même Marine Méchin semble apprécier la performance, cela veut tout dire ! Une nouvelle fois, il a donné tout ce qu’il pouvait et c’est tout essoufflé qu’il retrouve Nikos. Kamel Ouali le congratule : « tu t’es éclaté et tu nous a éclaté ! ». En marge du show, Philippe Lelièvre lance un petit coup de gueule : « le public doit voter mais ce n’est pas tout, il devra accompagner le gagnant même après pour ne pas qu’il soit oublié lui aussi » . Ça, c’est dit.

Sheryfa Luna rejoint Alice pour un medley de ses tubes. Une énorme ceinture entoure le ventre de Sheryfa… C’est louche… Surtout que l’on a entendu dire qu’elle avait déjà fait un déni de grossesse… Chut, cela ne nous regarde pas. Les deux starlettes de 19 ans font bien le show. La télé-réalité est plus que jamais à l’honneur ! « Elle avait très peur, je l’ai vu mais elle s’en est bien sortie », c’est gentil de la soutenir Sheryfa !

Et c’est à ce moment précis que le romantisme envahit le plateau puisque Mickels chante « seras-tu là ? » pour sa petite amie Romane. Elle paraît toute fragile mais lui confère néanmoins une grande force pour aller jusqu’au bout. Nikos ne les interviewe pas à la fin de la chanson alors ils ne savent quoi faire et restent au milieu du plateau, tous penauds…

« I’m walking away » est remis au goût du jour par Craig David et Alice. Oh surprise, la demoiselle chante en français. Enfin presque : « choisis ton chemin baby ». Oh yeah. Tout de blancs vêtus, les jeunes mariés se sentent très à l’aise dans l’ambiance romantique précédemment instaurée. Quant à Miss France, elle sourit constamment. Une contracture des lèvres ne saurait tarder, attention ! Anne Ducros : « s’il doit y avoir une morale, c’est que le travail amène en finale ! Elle est crédible dans tout ce qu’elle fait ».

Nikos dramatise au maximum la situation : « Maitre Moya m’informe que c’est un véritable film d’horreur au niveau des votes. C’est tantôt Alice, tantôt Mickels qui prend la tête des suffrages ». Que l’on nous amène les bouées, les canots, sauve qui peut ! Non Magali, on ne t’appelle pas, on veut juste une bouée.

Nikos annonce Josh Groban qui ne vient pas… Alors il tente des blagues « le Père Noel est coincé dans sa hôte… ». Mais il arrive enfin. Il commence à chanter et s’arrête… On s’attend à tout moment à ce que Nikos nous annonce : « nous sommes désolés, il doit faire réviser ses rênes ». Pour meubler, les professeurs et les élèves le rejoignent sur scène. Alors qu’une véritable vague de fausse neige s’abat sur le plateau, tout le monde doit feindre la joie et le bien-être et sourit. Julia et Anna, grandes rigolotes crient dans le micro « Joyeuse Pâques » . Ahlala, qu’est-ce qu’on rigole !

La comédie musicale n’est pas encore sortie qu’elle nous agace déjà… Cléopâtre par-ci, par-là, elle est encore là ce soir pour chanter avec Mickels. C’est dommage, on l’aimait bien Sofia avant. Le pauvre Mickels est seulement vêtu d’une sorte de pagne ridicule… Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour passer à la télé ! Kamel Ouali en profite pour passer un petit message à l’attention de Nikos : un petit magnéto a été conçu spécialement pour rendre hommage à son talent de séducteur. Nikos riposte : « c’est vrai je suis un dragueur de bac à sable et je me prends souvent des râteaux en direct ».

Quentin Mosimann, qui n’a pas moisi depuis un an, vient épauler Alice avec « il y a je t’aime et je t’aime » ou le summum du titre niais. Alice en profite pour enchainer les fausses notes, un petit effort supplémentaire et elle aura toute la gamme fausse. Hélas, on ne pouvait pas passer à côté du public qui forme des cœurs avec ses mains… C’est fou, chaque fois que Nikos félicite un artiste, il lui dit les mêmes choses : « ton album est entré directement numéro un des ventes ». Euh… mais ils sont tous ex æquo ?

Alice, qui a entre-temps divorcé d’avec Craig David, se marie maintenant avec Mickels sur « aimer ». Roses à foison, la production a mis les petits plats dans les grands. Les professeurs laissent échapper des petites larmes. Alice prend la parole : « que ce soit lui ou moi qui gagne… euh… on verra ». T’as raison Alice, t’as raison. Armande poursuit : « une soirée féérique. Ce n’est pas un métier de chochotte, il faut savoir souffrir et avoir quelque chose à dire » . Rafael Amargo, fidèle à lui-même lance son cri du cœur : « faites l’amour et pas la guerre ».

On nous annonce la fin des votes et le dénouement proche mais on n’en voit pas la fin. Voilà désormais Rihanna qui s’avance pour chanter « rehab » avec Mickels. C’est l’occasion pour la production d’utiliser une dernière fois ses sortes de nacelles qui montent et descendent, emportant avec elles les artistes. Aucune chute à déplorer contrairement au fameux trou que dénonce inlassablement Nikos. Débute ensuite l’interminable liste de remerciements débitée par Nikos.

« Deux talents pour un seul trophée », quelle belle formule ! Maitre Moya arrive, il est un peu ému c’est la dernière fois qu’il peut étrenner ses nouveaux costumes en direct à la télé. Nikos laisse à Rihanna l’opportunité de dire le nom du gagnant : « and the winner is Mickels ». A près de 53%, il remporte l’aventure.

Tous les candidats sautent sur le jeune homme. Seul Gautier enlace Alice, en larmes. Philippe Lelièvre aurait pu aussi demander au public de soutenir le perdant ! Il lui en faudra du courage pour aller labourer les champs aux côtés de Magali et non plus entonner des chants comme au bon vieux temps…

Dans la rubrique « on recherche » :

- une camisole pour le papa de Mickels

- du son pour Véronique qui ne s’entend. On te rassure : nous, on t’entend !

- un CDI pour Magali, elle a cumulé trop de CDD pour pouvoir en signer un autre

- une pince pour détendre les lèvres de Miss France

- le véritable numéro 1 des ventes d’album. Et qu’on ne nous dise pas que c’est Cléopâtre !

Emma SALABERRY

Source : shotactu.com

________________________________________________________________________________________________________________


Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum