Téléréalité entre vous et moi

Koh Lanta, le choc des héros : Betty Lise, la sportive rouge, quitte l'aventure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Koh Lanta, le choc des héros : Betty Lise, la sportive rouge, quitte l'aventure...

Message par Nightshade le Dim 28 Mar - 12:54

Koh Lanta, le choc des héros : Betty Lise, la sportive rouge, quitte l'aventure... Les jaunes sont au top... tout comme l'audience !

NEWS PUBLIÉE HIER, LE SAMEDI 27 MARS 2010 À 09:55




C'est parti, chers fidèles. Parti pour notre Friday Real TV Night Fever ! Nous commencerons cette soirée avec une bonne tranche de Koh Lanta, le choc des héros... avec en dessert une Ferme Célébrités du meilleur goût. Installez-vous confortablement (vous pouvez commenter, si le coeur vous en dit) et faites comme si toute la rédaction de Purepeople était à vos côtés. Vous vous sentez moins seuls, n'est-ce pas ? Dégustez donc ce délicieux repas imaginaire que nous avons préparé pour vous, trinquons avec nos mojitos virtuels au lancement de notre soirée "real tv" et profitons de ce moment ensemble.

PREMIER EPISODE

Les présentations : Grands sportifs contre grands candidats

On se met tout de suite dans l'ambiance avec l'arrivée des sportifs en bateau. Une petite présentation est faite sur ces six sportifs au palmarès plutôt impressionnant : Frank Leboeuf (footballeur et champion du monde en 1998), Djamel Bourras (judoka et champion olympique en 1996), Myriam Lamare (boxeuse et plusieurs fois championne du monde... et depuis peu, conseillère régionale PS), Betty Lise (recordwoman française du triple saut de 1997 à 2007), Gwendal Peizerat (patineur et champion olympique de danse sur glace en 2002 et conseiller régionale aussi) et Frédérique Jossinet (vice-championne olympique de judo en 2004 et sportive en activité). Sacrée brochette de sportifs : les femmes ont l'air d'avoir un caractère bien trempé... peut-être plus que les hommes. Mais ça, c'est la loi de la nature : les femmes sont supérieures aux hommes dans tellement de domaines...

Face à ces sportifs (re)connus, nous retrouvons évidemment nos chouchous de Koh Lanta : Freddy (le Géo Trouvetout de Koh Lanta 9), Linda (finaliste de Koh Lanta 4 devenue maman sportive), Coumba (qui était "conne" pour Koh Lanta 5... c'est elle qui le dit !), Christophe (le Ch'ti de Koh Lanta 8 doté d'une phénoménale dentition), Grégoire (le beau gosse de Koh Lanta 7) et Christina (la gagnante "qui assure" de Koh Lanta 9). Eux sont aguerris, prêts à tout pour gagner... même à manger des choses que nous pourrions qualifier de "aaaaaaaaargh". Les sportifs suivront-ils le rythme ? En tout cas, ils font forte impression lorsqu'ils foulent le sable blanc : devant les six kohlantiens émerveillés, les sportifs défilent et les commentaires fusent ("Djamel, il est grand quand même... et il est large" ; "ils sont tous bien conservés"). Au fil des arrivées des sportifs, les visages des anciens candidats se décomposent entre rires nerveux et tics faciaux. Même Freddy, que l'on a connu un brin prétentieux (un brin seulement ?) est subjugué notamment par Djam' et Frank. Mais cette admiration est réciproque, Myriam, grande fan de Koh Lanta, constate qu'une belle équipe de winners est en face d'elle.

Première épreuve, première victoire pour les sportifs !

Comme le dit Denis Brogniart, "pas de round d'observation dans Koh Lanta", voilà donc la première épreuve de confort. L'enjeu : des toits en bois relativement imperméables pour leur permettre de construire des bivouacs. L'organisation de l'épreuve : deux candidats de chaque équipe sont encordés et chaque équipe doit suivre la fameuse liane qui est enroulée autour d'obstacles. Chez les rouges (les VIP sportifs), c'est Gwendal et Frédériques qui sont attachés ; chez les jaunes (les kohlantiens) ce sont Grégoire et Coumba qui sont encordés. Après la course et le découpage de corde arrive le moment du montage de palissade. Oh ! Mais ça a l'air de faire mal aux abdos, ça... Si les rouges ont une légère avance, Betty a toutefois l'air plus affaiblie que les autres mais qu'importe : les rouges remportent cette première épreuve ! Les jaunes sont anéantis, plus particulièrement Coumba qui s'approprie la défaite. Freddy, lui, annonce avec malice qu'ils ont "laissé la première victoire aux rouges pour les mettre en confiance". Bah voyons... c'est écrit "club de bécasses" sur le front de ses adversaires ? Lors du débrief' collectif de l'épreuve, Frank confirme le constat de Denis sur sa petite fatigue ("merci de le faire remarquer !" balance t-il) et annonce que cette suite d'épreuves (nager jusqu'à la plage, puis première épreuve de confort) est "un scandale". Ce à quoi, Denis répond juste titre : "C'est Koh Lanta, Frank Leboeuf !".

La première victoire revient donc aux VIP sportifs. Les rouges ne tarissent pas d'éloges sur... leurs propres performances ! Attention : à Koh Lanta, mieux vaut ne pas trop fanfaronner... et ils le constatent en arrivant sur leur île. Frank analyse les événements : "Super heureux d'être ici... mais là j'commence à avoir la dalle". Ah oui, ça n'a pas été précisé dans les contrats, mais sur Koh Lanta, on ne cache pas de pot de Nutella : il faut aller chercher sa nourriture dans cette nature hostile. Et faire du feu. Mais surtout, il faut trouver la réserve d'eau. Rapidement, Gwendal joue le petit chef et prend les commandes des opérations... et les premiers désaccords surviennent : Myriam et Frank ne sont pas d'accord sur le lieu du campement. Ça commence bien...

Premières mauvaises surprises...

Chez les jaunes, l'arrivée sur l'île se fait dans la bonne humeur mais la recherche de l'eau s'avère difficile. Pourtant le sage Freddy a donné un bon conseil à tout le monde avant de partir à la recherche de la réserve au coeur de la dense végétation : "On fait comme dans les films d'horreur, pour mieux se faire tuer, on se sépare". Ils se divisent en binômes, l'occasion pour Christophe de confier à la caméra qu'il est "content d'AVOIR tombé avec Grégoire". AVOIR tombé. Pas ÊTRE tombé mais AVOIR tombé, selon lui.
Non, non... nous ne jugeons pas sa façon de conjuguer les verbes, nous constatons. Tout simplement. Et rions de bon coeur, aussi. Les aventuriers, qui savent comment fonctionne Koh Lanta quand même, arrivent à faire quelque chose d'extraordinaire : ils se perdent ! Et n'ont pas encore trouvé l'eau de surcroît.
Les Malabou (équipe rouge) sont plus à l'aise : d'ailleurs Frank, en charge de la construction de la cabane, prévoit déjà d'ériger un magnifique trois pièces ! Ah Franky... si tu avais Freddy dans ton équipe, tu aurais certainement pu concrétiser ton rêve ! Et entre deux érections de piliers de bivouac, Frank se désole des noix de coco qu'il ingurgite. Impossible de manger du riz cuit sans le feu, les aventuriers sont donc contraints de se contenter de fruits... mais ça lasse vite ! Et ce n'est pas le seul problème puisque les sportifs ont comme compagnons de survie, des tricots rayés (des serpents marins de Nouvelle-Calédonie) que Betty évoque de la façon suivante : "Oh mon dieu, c'est ignoble" ! Betty, qui se considère comme froussarde, n'est pas au bout de ses surprises ici...

Chez les Tiac, il n'y a pas d'eau et pas de feu mais Grégoire s'attèle à cette dernière tâche avec une tactique approuvée par Freddy. De son côté, Linda, avec le calme qu'on lui connaît, réussit à trouver la réserve : bonne nouvelle ! Mais Christina doute déjà... peut-elle à nouveau survivre à une telle aventure, seulement six mois après celle qu'elle a remporté ? Supportera-t-elle les privations à nouveau ? Elle se met à pleurer et doute. Compte-elle déjà abandonner ? Non, Christina... Purepeople.com croit en toi !

Les VIP ont bien du mal à s'acclimater : premières difficultés

Chez les Malabou (les rouges), on s'occupe d'avoir un minimum de confort : les VIP confectionnent un matelas avec des feuillages mais "pas avec des gros morceaux, parce que si tu te les mets dans le cul, ça va faire mal". Une jolie phrase signée Franck, bien sûr ! Mais le footballeur n'a pas fini de nous faire rire quand il évoque que la position dui bivouac "filtre" le vent, permettant à celui-ci de ne pas être "constant" : une théorie abracadabrandesque qui fait bien rire Gwendal ! Quelle bonne ambiance : on rit avant d'aller se coucher mais au réveil, c'est une autre affaire. La première nuit se révèle difficile pour les sportifs : dès l'aube, Frank est débout, le regard fatigué, ironisant sur son initiative d'aller à Koh Lanta : "Ah ! faut vraiment avoir envie d'en chier quand même", "C'est la nuit la plus longue de ma vie". Et pour cause, des bruits étranges ont perturbé le sommeil des aventuriers sportifs. Frank, toujours lui, a analysé la situation avec subtilité : "J'ai cru qu'on égorgeait un gamin !". En réalité, cette analyse est parfaitement erronée, puisqu'il s'agissait en réalité de puffins, des oiseaux très bruyants car maladroits dans l'obscurité et en plus, ils couinent !
Mais vite, oublions cette vilaine nuit car il est temps de se remettre au feu : aidés de bois divers, tous les sportifs s'attèlent à la tâche. Enfin "tous"... Djam' qui préfère "ranger un peu". Faute d'avoir du feu (et donc du riz cuit), ils auront au moins un bivouac propre ! La faim les ronge et il décident de faire chauffer leur riz cru dans de l'eau de mer... au soleil ! Frank constate, non sans humour : "C'est vraiment dégueulasse, on est tombé bien bas "!

Chez les Tiac, l'heure est à la construction du bivouac et Freddy reste, étrangement, en retrait. Le beau blond présomptueux a appris de ses erreurs : on lui avait reproché d'être autoritaire l'année dernière... il préfère désormais s'économiser et favoriser le facteur humain. Il laisse donc Grégoire prendre des initiatives. Pendant que maître Grégoire gère, la benjamine doute encore et songe à abandonner ! Les autres la consolent et la rappellent à l'ordre : si elle s'en va, c'est tous les Tiac qui seront pénalisés ! Pour lui rebooster le moral, ils décident de tout mettre en oeuvre pour souffler le totem d'immunité à leurs rivaux.

"C'est l'enfer ici"

Hop ! Badaboum : magnifique transition, puisque voilà justement l'épreuve d'immunité. Pour ne pas subir le conseil, ils doivent escalader des palissades, aller des chercher des flambeaux, faire le chemin inverse et passer le relais aux membres de leur équipe, tout ça dans le but de mettre le feu à une vasque. Les jaunes emportent l'épreuve non sans joie, laissant les sportifs avec un goût amer... Myriam est très en colère et pas contre elle-même. Les sportifs acceptent leur part de responsabilité mais la défaite reste difficile. Ils rentrent donc bredouilles sur leur île et se concentrent sur la recherche de nourriture. Maigre lot de consolation, ils se réjouissent de déguster des mini-crabes crus qui ont un goût de crevette. Enfin, sauf pour Frank. Sourire aux lèvres, le chauve ressasse : "C'est l'enfer ici !"

La "faim" justifie les moyens

Les jaunes sont heureux : outre l'immunité, Grégoire a réussi... à faire du feu ! Les voilà comme des cro-magnons qui viennent de découvrir... le feu, justement. C'est la fête chez les Tiac qui savourent enfin le riz cuit. Mais pendant le repas, Freddy commet une bévue : lui et Grégoire souhaitent offrir le feu aux adversaires, en accord avec l'équipe... mais Coumba refuse ! Elle annonce la couleur : "Plus leur Koh Lanta sera difficile moins ils seront efficaces dans les épreuves". Personne n'accepte ce geste généreux et les deux blondinets débrouillards se prennent des bourrasque de "T'es taré ?" ou "T'es pas bien, toi ?". Bon, donc pas de don à l'équipe adverse, alors...
Les jaunes sont heureux car ils font une pêche miraculeuse avec plus de 3 kg de bulots ! "Normalement, on est en condition de survie, mais on est tellement doués qu'on arrive à diversifier notre alimentation", balance Freddy la malice. Ils ont d'ailleurs trop des bulots : un comble, ils sont obligés de jeter leur nourriture ! Un luxe que ne connaissent pas leurs adversaires qui sont sur le point de se manger entre eux.

Premières tensions, premier conseil... et première élimination

Pour remédier à ce problème d'alimentation, Gwendal propose (impose ?) une pêche à plusieurs et dirige ses camarades. Mais les dirige mal.
- Vous voyez les poissons ? demande Gwendal, les pieds dans l'eau.
- Ils sont derrière toi, ils se foutent de ta gueule ! lui répond Franky, agacé par le manque de résultat des initiatives de Gwendal et agacé par la faim qui le ronge. Le footballeur, qui réfléchit à la personne qu'i faudra nominer au prochain conseil, réalise que Gwendal parle beaucoup, fait du vent... sans conséquences concrètes. Gwen serait-il en danger, pour le conseil ? Betty aussi se sent dans une position inconfortable en raison de ses piètres performances sur l'épreuve... Ses camarades sportifs vont-ils le lui faire payer ?

Le conseil arrive enfin et les sportifs expérimentent pour la première fois cette ambiance solennelle menée par un Denis intransigeant. Après diverses palabres, le verdict intervient : c'est Betty Lise qui quitte l'aventure. Denis éteint sa torche... Game Over pour Betty.

Elle était le maillon faible. Au revoir Betty. Elle quitte l'aventure très abattue et on sait déjà que les deux nouveaux vont arriver la semaine prochaine !

NB : Restez connectés sur Purepeople.com pour la suite de notre Friday real TV night fever avec... La Ferme Célébrités en Afrique.

AJC

Source : purepeople.com

________________________________________________________________________________________________________________


Nightshade
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15133
Age : 59
Localisation : Cité Ardente
Humeur : Couleur du temps
Date d'inscription : 07/11/2007

http://entrevousetmoi.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum